Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 16:04

Les Vertus du Miel    .... et la Medecine moderne !!!

 flor11

La médecine moderne s'intéresse aux vertus du miel

Les propriétés cicatrisantes et antiseptiques de ce produit naturel font l'objet d'un nombre croissant d'études.

«Hippocrate, le père de la médecine, disait que l'usage du miel conduisait à la plus extrême vieillesse, et le prescrivait pour combattre la fièvre, les blessures, les ulcères et les plaies purulentes», écrit Henri Joyeux dans son ouvrage Les abeilles et le chirurgien, paru le 26 avril aux Éditions du Rocher.

Un livre qui invite à découvrir l'api thérapie ou l'art de soigner par les produits de la ruche.

En effet, si l'usage médical du miel a traversé les siècles dans les pays de l'Est ou l'Afrique, ce n'est que récemment que les médecins français s'y sont intéressés.

«Actuellement, une masse croissante de travaux médicaux montrent non seulement que le miel est un produit efficace et sûr pour soigner les plaies, mais aussi un moyen intéressant et bon marché de lutter contre les germes devenus résistants aux antibiotiques, un problème majeur de santé public dans les pays à haut niveau sanitaire», explique le Dr Albert Becker, président de l'Association francophone d'api thérapie.


Un puissant antiseptique

«Une étude néerlandaise a récemment fait état de la destruction de bactéries multi résistantes aux antibiotiques modernes, telles que Escherichia coli ou Staphylococcus aureus par l'ajout de 10 à 20% de miel à leur milieu de culture», précise Henri Joyeux.

Des propriétés dues au travail de la ruche, véritable laboratoire miniature, qui transforme le nectar des fleurs en un produit aux propriétés complexes. «Les abeilles rapportent à la ruche le nectar, où elles le déshumidifient afin de le conserver, grâce à la trophallaxie. Cette opération consiste à régurgiter le nectar de leur jabot et à le passer de bouche en bouche. Grâce aux réactions chimiques qui se produisent alors avec les sécrétions des abeilles, il acquiert sa richesse enzymatique et son haut pouvoir antiseptique», explique Catherine Mme Ballot-Flurin, apicultrice.

Le caractère antiseptique du miel est ainsi lié d'une part à la présence de deux types de protéines: les inhibitives qui inhibent la prolifération des bactéries et les défensives qui renforcent l'immunité.

D'autre part, son fort taux de sucre, sa faible teneur en eau (15 à 18%) et son acidité créent des conditions inadaptées à la croissance des microbes.


Un bon cicatrisant

Il facilite enfin la cicatrisation grâce à une enzyme, la gluco-oxydase.

Sécrétée par l'abeille, elle transforme une partie du glucose en peroxyde d'hydrogène, plus communément appelé eau oxygénée, qui détermine le pH acide du miel, hostile aux bactéries. L'eau oxygénée stimule la revascularisation des plaies et la formation de tissus, nécessaires à la cicatrisation.

En pansements normalisés ou étalé directement sur la plaie, le miel est utilisé actuellement dans plus de 20 centres hospitaliers français, selon le Pr Henri Joyeux.

Ce dernier rappelle dans son ouvrage l'importance d'utiliser des miels médicaux ou issus de producteurs méticuleux respectant les normes de l'api thérapie, afin de conserver toutes les propriétés de ce produit fragile. «Il doit être stocké en pots de verre, conservés au frais à 8-14°C, hors lumière et moins de 15 mois car, contrairement au vin, le miel ne se bonifie pas en vieillissant!»

Enfin, si l'utilisation d'un miel adapté sur de petites plaies peut être envisagée à la maison, elle ne dispense pas «d'une consultation médicale qui s'avère une absolue nécessité en cas d'absence d'amélioration ou pour des lésions supérieures à 1cm», rappelle le Dr Albert Becker.

 

Par  Marie-Noëlle Delaby - le 30/04/2012- Le Figaro


Repost 0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 14:07

Chocolat noir, ses bienfaits ?

Riche en polyphénols dont les flavonoïdes et les tanins, le chocolat présente des vertus anti-oxydantes intéressantes.


Les antioxydants ont une action reconnue pour combattre les radicaux libres ce qui entraîne par conséquent une réduction de l’oxydation des cellules, phénomènes importants dans les processus de vieillissement.


Enfin, les flavonoïdes présents dans le cacao augmentent la circulation sanguine cérébrale et peuvent être recommandés chez les personnes présentant des troubles dépressifs.

 

goussechoc71

Gousse de Cacao ... origine Martinique


Même si le chocolat contient une grande quantité de magnésium pour 100 g, deux grands carrés de chocolat ne couvrent que 4% des apports journaliers recommandés (AJR).

 

Cependant, cette source ce  magnésium contribue au fonctionnement musculaire et notamment à la réduction des crampes, à la sensation de détente et de relaxation de l’organisme (idéal pour combattre le stress) et permet de lutter contre la fatigue.


Selon des études, la consommation quotidienne de chocolat réduirait de 37% les maladies cardiovasculaires, de 48% le risque d'accident vasculaire cérébral et de 27% celui d'infarctus du myocarde.


Les effets préventifs cardiovasculaires du chocolat passeraient par une baisse de la tension artérielle, principal facteur de risque cardiovasculaire.

 

L'étrange effet amincissant du chocolat

 

Malgré une forte teneur en sucre et en graisses, le chocolat noir aurait des effets bénéfiques sur le métabolisme et donc sur le poids, constate une étude américaine.


Les personnes qui consomment plus de chocolat que la moyenne sont plus minces que les autres, ont constaté avec surprise les auteurs d'une étude scientifique publiée dans la revue américaine Archives of Internal Medicine.


Avant de se gaver de tablettes de chocolat dans l'espoir de maigrir sans souffrir, il faut toutefois remarquer que le panel sur lequel l'étude a été basée est loin de représenter l'ensemble de la population.

Le Dr Beatrice Golomb, de l'université de Californie à San Diego, a mené ses recherches sur un millier d'hommes et de femmes en bonne santé, sans problèmes cardiovasculaires, sans diabète ni excès de cholestérol.

 

chocnoir

L'étude portait sur les effets des statines, des produits abaissant le taux de cholestérol, et les chercheurs en ont profité pour interroger les volontaires sur leur consommation de chocolat.

 

L'effet bénéfique du chocolat n'a donc été vérifié que pour des personnes faisant régulièrement de l'exercice, et dont l'âge moyen était de 57 ans.


Un effet qui reste modeste


«Les adultes qui consomment plus souvent du chocolat ont un indice de masse corporel plus bas que ceux qui en consomment moins souvent», constate Beatrice Golomb.


L'indice de masse corporelle (IMC) sert à évaluer les risques liés au surpoids et se calcule en divisant le poids d'une personne (en kilos) par leur taille au carré (en mètre).

 

On considère que la corpulence est normale pour un IMC compris entre 18,5 et 25 et l'obésité commence à partir d'un indice de 30.


Pour la chercheuse, cette découverte montre que les effets bénéfiques du chocolat font plus que compenser les inconvénients, principalement dus au sucre et au gras, et à leur très haute teneur en calories.


On savait déjà que le chocolat est riche en polyphénols, des composés organiques qui ont un effet antioxydant, et que sa consommation pouvait réduire les risques d'accidents vasculaires cérébraux.


L'effet du chocolat sur l'indice de masse corporelle est modeste, mais assez significatif pour ne pas être une simple erreur statistique.


Le sujet mérite en tout cas d'être approfondi estime le Dr Golomb, qui recommande de mener une étude plus poussée pour comprendre les mécanismes d'action.

 

«Cela va demander d'énormes quantités de données, et encore plus de consommation de chocolat dans notre labo», s'est amusée la scientifique californienne dans le San Diego Union-Tribune

 

infonet Cyrille Vanlerberghe


Repost 0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 11:13

Il a été constaté qu'un mélange de miel et de cannelle guérit la plupart des maladies. Le miel est produit dans la plupart des pays du monde. Les scientifiques d'aujourd'hui acceptent le miel comme un médicament très efficace pour toutes sortes de maladies. Le miel peut être utilisé sans effets secondaires pour tous types de maladies.

 

Aujourd'hui, la science dit que même si le miel est sucré, s’il est pris selon le dosage d'un médicament, il ne fait pas de problèmes pour les patients diabétiques. Weekly World News, un magazine au Canada, dans son numéro daté du 17 janvier 1995 a donné la liste des maladies qui peuvent être guéries par le miel et la cannelle, tel que démontré par des recherches menées par des scientifiques occidentaux :

 

insc01

 

Maladies cardiaques :
Faire une pâte de miel et de cannelle en poudre, appliquer sur du pain, plutôt que de la gelée ou de la confiture, et mangez-en régulièrement au petit déjeuner. Cela réduit le taux de cholestérol dans les artères et sauve le patient de crise cardiaque. Si ceux qui ont déjà eu une crise font cela tous les jours, ils sont gardés à bonne distance d'une nouvelle attaque. L'utilisation régulière de cette pâte soulage la perte du souffle et renforce les battements du coeur.

 

Arthrite :
Les patients souffrant d'arthrite peuvent prendre tous les jours, matin et soir, une tasse d'eau chaude avec deux cuillères de miel et une petite cuillère à café de cannelle en poudre.

Si elles sont prises régulièrement, même l'arthrite chronique peut être guérie.

Lors d’une récente recherche menée à l'Université de Copenhague, il a été constaté une nette amélioration sur le plan douloureux et celui de la mobilité.

 

Infections de la vessie :
Mettre deux cuillères à soupe de cannelle en poudre et une cuillère à café de miel dans un verre d'eau tiède et boire. Cela détruit les germes dans la vessie.

 

insc09

 

Mal de dents :
Faire une pâte d'une cuillère à café de cannelle en poudre et de cinq cuillères à café de miel et l'appliquer sur la dent douloureuse. Appliquer 3 fois par jour jusqu'à ce que le mal s'arrête.

 

Cholestérol :                                                      

Deux cuillères à soupe de miel et trois cuillères à café de cannelle en poudre mélangées à16 onces de thé, données à un patient ayant un taux de cholestérol élevé, réduisent le niveau de cholestérol dans le sang de 10 % en deux heures. Comme il a été mentionné pour les patients arthritiques, si on en prend trois fois par jour, tous ceux qui souffrent de cholestérol chronique seront guéris. Selon les informations reçues, le miel pur pris quotidiennement avec de la nourriture, soulage le cholestérol.

 

Grippes :
Ceux qui souffrent d'un rhume commun ou sévère devraient prendre une cuillerée à soupe de miel tiède avec ¼ de cuillère de cannelle en poudre par jour pendant trois jours. Ce processus permettrait de remédier à la plupart des toux chroniques ou grippes, et libère les sinus.

 

insc13

 

Acné :

Faire une pâte avec 3 cuillères à soupe de miel et 1 cuillère à café de cannelle en poudre. Appliquer cette pâte sur les boutons avant de dormir. Lavez le lendemain à l’eau tiède. Si c’est fait tous les jours pendant deux semaines, cela élimine le bouton jusqu’à la racine.

 

Perte de poids :
Quotidiennement, à jeun, le matin, une ½ h avant le petit déjeuner et le soir, avant de dormir, boire du miel et de la cannelle en poudre dans une tasse d'eau bouillie. Si c’est pris régulièrement, cela réduit le poids même de la personne la plus obèse. De plus, boire régulièrement ce mélange ne permet pas d'accumuler de la graisse dans le corps, même si la personne mange une alimentation élevée en calories.

 

Maladies de la peau :
Appliquer le miel et la cannelle en poudre en parts égales sur les zones touchées guérit l'eczéma, la teigne et tous les types d'infections de la peau.

 

Perte auditive :

Pris quotidiennement matin et soir et à parts égales, le miel et la cannelle en poudre rétablissent l’ouie.

 

insc07

 

Cancer :
Des recherches récentes au Japon et en Australie ont révélé que des cancers avancés de l'estomac et des os ont été soignés avec succès. Les patients souffrant de ces types de cancer devraient prendre quotidiennement une cuillerée à soupe de miel avec une cuillère à café de cannelle en poudre pour un mois, trois fois par jour.

 

Fatigue :
Des études récentes ont montré que la teneur en sucre du miel est plus utile, plutôt que d'être préjudiciable à la force du corps.

Les personnes âgées, qui prennent le miel et la cannelle en poudre, à parts égales, sont plus éveillées et plus souples. Le Dr Milton, qui a effectué la recherche, a déclaré qu'une ½ c. à soupe de miel prise dans un verre d'eau et saupoudrée de cannelle, pris chaque jour après le brossage et l’après-midi à environ 15:00, lorsque la vitalité de l'organisme commence à diminuer, augmente la vitalité de l'organisme en une semaine.

 

Mauvaise haleine :
Les habitants de l'Amérique du Sud, en se levant le matin, se gargarisent avec une cuillère à café de miel et de la cannelle en poudre dans de l'eau chaude, de sorte que leur haleine reste fraîche toute la journée.

 

infonet ... merci Eddie

 

insc05

Repost 0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 15:19

Herbori  story … bienfait des Plantes

 

Ail

Quand on parle de salé, l’ail pointe son nez et veut sauter dans la marmite. L'ail séduit la cuisine du monde entier. Que seraient le gigot d'agneau dominical, le pot-au-feu, la soupe au pistou si l'ail n'existait pas!

 

 Bienfaits

La médecine actuelle admet que l'ail est un antibiotique naturel qui peut jouer un rôle déterminant comme médecine préventive et comme agent thérapeutique.

Pour éviter la mauvaise haleine, manger un bouquet de persil ou des fraises

 

Aneth

L'aneth est bon compagnon du chou, de la laitue et des oignons,  mais  nuit aux carottes et tomates.

Les feuilles et les graines ont une saveur amère; elles parfument poissons, soupes, salades, viandes, omelettes et pommes de terre.


Bienfaits 

 Une seule cuillerée avant le repas stimule l'appétit. Quelques graines mâchées après le repas sont excellentes pour le bon fonctionnement de l'estomac et des intestins et diminue la mauvaise haleine.

 

Angélique

Plante aromatique ressemblant au céleri.  L'angélique a une odeur très aromatique et musquée.  Elle assaisonne le poisson où aromatise le vinaigre. Ses feuilles ajoutent une note inhabituelle à une salade. Ses tiges et racines servent à la confection de boissons alcoolisées

 

Bienfaits.

Douée d'excellentes propriétés, elle agit sur les colites en calmant efficacement les spasmes intestinaux et les douleurs. L’angélique  favorise l'écoulement de la bile et facilite ainsi la digestion. Elle évite la formation des gaz intestinaux et soigne l'aérophagie et les ballonnements.

 

Basilic

Légèrement piquant et très aromatique, il accompagne à merveille les tomates. Sous forme de « pesto », il transforme les pâtes en festin. Il va bien avec le poisson, les ragoûts, les salades, le poulet et les fromages blancs. On l’ajoute en fin de cuisson; on le conserve jusqu’à une semaine au frigo dans un sac de plastique.

 

Bienfaits

Riche en camphre, il dégage les voies respiratoires, éclaircit les idées, et est recommandé pour combattre la mélancolie. 

 

Bourrache

Étymologie de l'arabe abu rache, signifiant "Père de la sueur" à cause de ses propriétés sudorifiques. 

Légèrement piquant et très aromatique, il  accompagne à merveille les tomates. 

   

Bienfaits

C'est la plante potagère que l'histoire a associée au courage: celle qui adoucit le caractère et diminue le stress de  l’étudiant. La bourrache est surtout utilisée nature ou en tisane pour ses hautes propriétés. Elle  nettoie également le sang de ses impuretés.

 

Cerfeuil

Le cerfeuil ressemble un peu au persil frisé. Il a une saveur légèrement anisée et constitue un aromate particulièrement raffiné. Avec le persil, l'estragon et la ciboulette, le cerfeuil compose le mélange nommé «fines herbes», traditionnel en cuisine française. Il aromatise potages, vinaigrettes, sauces (béarnaise, gribiche), salades, légumes, crudités, plats froids et poissons.


Bienfaits

Dépuratif, diurétique, stimulant, expectorant

Nettoie et purifie le sang, facilite la digestion, riche en  vitamines. 

 

Ciboulette

La ciboulette est la plus petite de la famille de l'oignon. On ne la récolte pas en l'arrachant, mais plutôt en la coupant à l'aide de ciseaux sans la   tailler trop près du sol; elle repousse continuellement. 

 La ciboulette est souvent utilisée pour assaisonner un grand nombre de mets, aussi bien chauds que froids. Il est préférable de ne pas la cuire et de ne l'ajouter qu'au moment de servir.

 

Bienfaits

La ciboulette est riche en vitamine ‘C’ et ‘A’ et possède des propriétés diurétiques. Elle est aussi employée comme antidote en cas d’empoisonnement. 

 

Citronnelle

C'est une plante vivace tropicale poussant en climat ensoleillé humide. Elle présente des feuilles longues et minces, à bord coupant, raides, vert clair - grisâtres.

 

Bienfaits

On l’emploie pour soigner les rhumatismes et les entorses.

On l’utilise aussi comme diurétique, tonique et digestif ou sédatif (infusion)

Elle soulage le mal de dents, la mauvaise haleine et les maux d'estomac. 

 

Faire brûler des feuilles sèches pour éloigner les moustiques

 

 

CAMELEON4

 

 

Coriandre … ou Persil Arabe,

La coriandre fraîche ressemble au persil plat; elle s'utilise comme le persil et le cerfeuil. En Orient, on la met dans les salades, les soupes, les sauces et les sandwichs.

Les graines de coriandre, dont l'odeur est musquée et citronnée, assaisonnent fruits de mer, poissons, riz, currys, marinades, chutneys et gâteaux.

 

Calmante - Huile

Elle soulage les douleurs rhumatismales et articulaires

 

Cresson

Particulièrement décoratif, le cresson apporte une note d'un vert lumineux, aux entrées comme aux plats de résistance, sa saveur convient très bien à celle du gigot d'agneau comme à une grillade de bœuf Le cresson possède des propriétés stimulantes et antiscorbutiques. Il est très riche en éléments minéraux  ainsi qu'en vitamines C, E, A, B1 et B2, et en calcium (environ trois fois plus que les épinards).

La soupe de Cresson … un régal …

 

Bienfaits

Dans des temps reculés, le cresson était réputé pour son efficacité contre la calvitie, mais aussi parce qu'il permettait de lutter contre les maux de tête causé par une soirée trop arrosée.

 

Estragon

Son goût très parfumé, mais très subtil, rappelle celui du citron ou de l’anis. L’estragon convient aux aliments à  saveur délicate tels que les œufs, le poisson, le poulet et le veau. Il parfume à merveille les beurres, les salades et les sauces comme la béarnaise et la tartare.

On conserve l’estragon dans un sac de plastique, au bas du frigo

 

Bienfait

Tonique énergétique (1 cuillère à soupe de vinaigre d'estragon avant chaque repas)

 

Feuilles de Laurier

Les feuilles de cet arbre s'utilisent entières ou émiettées. En cuisine, on les utilise habituellement séchées, avec parcimonie. Les feuilles de laurier aromatisent bien les plats mijotés, les farces et les marinades. Elles sont un élément essentiel du bouquet garni.

 

Bienfaits:

 On dit que les baies et les feuilles sont antiseptiques, expectorantes, antirhumatismales et digestives.

 

Marjolaine

L'odeur et la saveur de la marjolaine rappellent la menthe et le basilic. Elle aromatise les mets à la tomate, les vinaigrettes, les farces, les légumes, les poissons, les légumineuses, les oeufs, la viande et la volaille. On incorpore de la marjolaine dans le mélange d'herbes appelé «herbes de Provence».

 

Bienfaits

Enfin, passé à la centrifugeuse, avec une goutte de Tabasco, c'est un vrai cocktail santé. Certains le préconisent en cure, le matin au réveil, pour éliminer les toxines et retrouver un teint éclatant.

 

Mélisse

La mélisse (aussi nommée «citronnelle») accompagne bien les aliments âcres.  Elle aromatise les currys indiens, les soupes et les sauces; elle assaisonne salades composées, riz, poissons, compotes et jus de fruits. 

 

Bienfaits

En infusion, la mélisse fraîche serait efficace contre les maux de tête, les troubles gastriques, la nervosité et les étourdissements.

 

Menthe

Cette herbe assaisonne légumes (aubergine, concombre, pois, tomate), viande, gibier et crème glacée. Elle est délicieuse mélangée au citron et aromatise bien les vinaigrettes; on l'associe à l'agneau. La menthe verte fraîche enveloppe les rouleaux printaniers et accompagne le taboulé. Elle aromatise  shish kebabs, yogourt, salades, sauces et thé.

 

 Bienfaits                                                        

Elle favorise l'évacuation des gaz, calme les vomissements, stimule l'estomac et la vésicule biliaire.

Elle décontracte les muscles et soulage certaines migraines.

Elle soulage la toux et les névralgies.

Son huile est un puissant antiseptique.

 

Origan

Variété sauvage de la marjolaine, sa saveur est un peu plus prononcée. Il est indispensable dans la cuisine méditerranéenne et aromatise les mets à la tomate.

 Une branche d'origan dans une bouteille d'huile ou de vinaigre les parfumera. Le mélange d'herbes appelé «herbes de Provence» comprend de l'origan.

 

Bienfaits

Combat l'aérophagie, les rhumatismes et la toux. 

 

Persil

Cru ou cuit, il fait merveille dans les omelettes aux fines herbes, les crudités, les sauces et le beurre. Ciseler finement les feuilles avant l’utilisation pour profiter de son arôme.

Le persil est un des éléments du bouquet garni et l'ingrédient principal du taboulé. Les racines de persil se préparent comme le navet ou la carotte; on les utilise dans les soupes et les ragoûts.

 

Bienfaits

Le persil est très riche en vitamines A et C en fer et en oligo-éléments. Son extrême richesse en Vitamine C en fait un aliment précieux, mais comme il n’est consommé qu’en garniture, l’apport total en vitamine C n’est pas très élevé.

 

Romarin

Le romarin a une saveur piquante et parfumée assez prononcée.  On l'incorpore aux soupes, farces, sauces et marinades. Il aromatise les grillades de viande comme l'agneau, la volaille et le gibier rôtis ou en brochette.

 On le retrouve dans le mélange d'herbes nommé «herbes de Provence».

 

Bienfaits

On le faisait entrer dans de nombreux baumes destinés à guérir les blessures et les douleurs; il était le remède contre la jaunisse, les lassitudes, les vertiges, la perte de mémoire.

 

Sarriette

La sarriette est une plante aromatique. Les feuilles sont utilisées pour garnir les salades ou les grillades.

Il y deux sortes de sarriette: une est cultivée dans les jardins et l’autre  pousse dans les montagnes à l’état sauvage.

 

Bienfaits

La sarriette est également considérée comme une plante  anti-infectieuse majeure, aphrodisiaque, antibactérienne, antifongique, antivirale, immuno- stimulante, tonique et stimulante générale.

 

Sauge

La sauge est utilisée en pharmacie, dans l'industrie des liqueurs, des cosmétiques et de la parfumerie.

Les feuilles sèches parfument les farces de volailles. Elles accompagnent l'agneau, le porc, la saucisse, les plats au fromage et les omelettes

La sauge se conserve plus d’une semaine dans un linge humide glissé dans un sachet de plastique placé au frigo.

 

 Bienfaits

 La sauge est un bon stimulant de la digestion; il est conseillé de l'employer dans tous les plats riches

 

Le Thym

Le thym est une épice qui  se marie avec tout: viandes, poissons, oeufs, légumes ou salades. Il peut être employé frais ou séché et conservé dans un bocal hermétique jusqu'à son utilisation. Il peut aussi être congelé par branches entières dans des sacs à congélation.

 

Dans le potager, il est un bon compagnon des tomates, aubergines et pommes de terre dont il éloigne les mouches blanches.


Bienfaits 

Il apaise la toux et soulage les maux de gorge. Excellent aussi en cas de bronchite, de rhume, de grippe, d'asthme ou de simple refroidissement

 

infonet ... merci Jean,

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 14:50

Mélisse officinale

 

Plante vivace haute de 30 à 80 cm, à tiges dressées à section carrée.

La mélisse a des petites feuilles ovales gaufrées et dentelées qui exhalent un parfum doux et citronné quand on les froisse.


Les fleurs blanches ont une corolle longue de 12 mm, à deux lèvres.

Le calice est en forme de cloche.

 

melisse40

La mélisse officinale, ou mélisse citronnelle, est cultivée dans les jardins depuis des temps très anciens. ... photo prise dans mon jardin en Algarve 

 

Originaire d'Europe, elle a été introduite en Amérique du Nord.

Les tiges et les feuilles sont encore utilisées comme tonique et stimulant léger. Le goût est astringent et l'arôme léger.


L'alcool est obtenu par distillation de ses feuilles fraîches : l'eau de mélisse a des propriétés antispasmodiques.

La mélisse peut aussi être consommée sous forme de tisanes.


On confond parfois la mélisse avec une espèce d'herbe à chats, la cataire, dont l'odeur est différente.

Usage thérapeutique

Elle était très appréciée au XIXe siècle pour ses propriétés digestives et infusée elle offre une tisane apaisante.

De plus elle renferme une essence qui est un tonique nerveux. Il était fabriqué avec les feuilles de mélisse fraîches un alcoolat appelé eau de mélisse ou Eau des Carmes.


Les polyphénols de la mélisse sont antiviraux : contre l'herpès qui produit des vésicules blanchâtres, une infusion appliquée régulièrement sur les lésions élimine les éruptions en quelques jours et en réduit la fréquence d'apparition.

Usage culinaire

En cuisine, la mélisse donne une saveur fraîche aux viandes, volailles, poissons, salades de fruits et de légumes, aux soupes et aux puddings.

Elle est utilisée en Espagne pour aromatiser le lait. Elle entre dans la composition de certaines liqueurs comme la Bénédictine.

Usage en herboristerie

La mélisse est le plus souvent utilisée pour ses vertus calmantes et relaxantes.

De fait, elle régule l'influx nerveux, ce qui a une action bénéfique sur la tachycardie, mais réduit aussi les spasmes de l'estomac et du côlon (elle a également des propriétés antifongiques).

 

En infusion, la mélisse a un effet légèrement sédatif, et favorise de plus la sudation, c'est pourquoi elle est recommandée dans des cas d'insomnie, ou par forte chaleur chez le nourrisson et les personnes âgées.


Son huile essentielle est composée de citral, de citronellol, d'eugénol, de géraniol, de flavonoïdes, de polyphénols et de triterpénoïde.


Préparer une infusion : plonger deux belles branches de mélisse (50-100 g) dans un litre d'eau portée à ébullition. Laisser infuser. À boire tiède ou frais.


Où pousse la mélisse ?
Originaire d'Orient, la mélisse pousse actuellement également en Europe et en Amérique.

 

On estime toutefois que de nos jours la mélisse pousse à l'état sauvage surtout dans le sud de l'Europe et dans le bassin méditerranéen.


Quand récolter les feuilles de mélisse ?
On récolte les feuilles de mélisse en été (plutôt au début).

Pour faire une tisane il est préférable de récolter les feuilles de mélisse avant la floraison.

Car après la floraison les feuilles perdent de leur goût, de leur odeur et de leur saveur.

 

infonet

Repost 0
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 17:53

Les bananes contiennent 3 sucres naturels: sucrose, fructose et glucose combiné avec des fibres, une banane donne instantanément un gain d'énergie substantiel.

 

Les recherches ont prouvé que juste 2 bananes fournissent assez d'énergie pour un entraînement rigoureux de 90 minutes.

 

Pas étonnant que la banane soit le fruit numéro 1 du monde des athlètes.

Toutefois l'énergie n'est pas la seule façon dont la banane peut vous aider à garder la forme.

 

Elle peut également aider à guérir ou prévenir un nombre incalculable de maladies, intégrez-la à votre régime alimentaire quotidien.

  banane06

 

Dépression:
Selon un récent sondage produit par MIND auprès de gens souffrant de dépression, plusieurs se sentent beaucoup mieux après avoir mangé une banane.

Cela parce que la banane contient du tryptophane, un genre de protéine que le corps converti en sérotonine, connu comme relaxant, améliore votre état émotionnel et vous fait généralement sentir plus heureux.

Oubliez les pilules -- mangez une banane. La vitamine B6 qu'elle contient régularise le niveau de glucose dans le sang, lequel peut affecter votre état émotionnel.

Anémie:
Élevée en fer, la banane peut stimuler la production d'hémoglobine dans le sang aidant à diminuer l'anémie.

Pression:
Ce fruit tropical unique est extrêmement élevé en potassium toutefois faible en sel, le rendant parfait pour combattre la pression.

Tellement, que l'administration "US Food and Drug" vient tout juste d'accorder à l'industrie de la banane le droit de déclarer la propriété qu'a ce fruit de réduire le risque de pression et de crise cardiaque.

Pouvoir de concentration :
La recherche démontre que le fruit élevé en potassium peut aider à l'apprentissage en rendant les pupilles plus alertes.

Constipation:
Élevée en fibres, inclure la banane dans votre alimentation quotidienne peut aider la régularité, sans avoir besoin de laxatifs.

Gueule de bois :
Une des façons les plus rapides de guérir une gueule de bois est de se faire une barbotine à la banane, sucrée au miel.

La banane calme l'estomac et avec l'aide du miel, fait grimper le niveau de sucre dans le sang, pendant que le lait calme et hydrate votre système.

Brûlement d'estomac :
La banane contient un antiacide naturel, donc si vous souffrez de brûlements d'estomac, essayez de manger une banane pour calmer la douleur.

Nausées matinales :
Prendre une banane comme collation entre les repas aide à garder et stabiliser le niveau de sucre dans le sang et ainsi éviter les nausées matinales.

Piqûres de maringouin :
Avant d'attraper la bombonne d'insecticide, commencez par frictionner la région affectée avec l'intérieur d'une pelure de banane.

Plusieurs personnes ont été étonnées par le succès de cette méthode à réduire l'enflure et l'irritation.

Nervosité :Élevée en vitamines B, la banane aide à calmer le système nerveux.

Obésité :
Études effectuées par l'Institut de Psychologie en Autriche ont démontré que le stress au travail amène les gens à se gaver de chocolat, bonbons et croustilles.

Après vérification auprès de 5,000 patients d'hôpitaux, les chercheurs en sont venus à la conclusion que les gens obèses avaient un emploi plus stressant.

Le rapport conclu que, pour éviter des rages de sucré / salé, nous devons contrôler notre niveau de sucre dans le sang et en prenant des collations élevées en hydrates de carbones toutes les 2 heures permet de le garder stable.

Ulcères :
La banane est utilisée dans les diètes pour combattre les problèmes intestinaux.

C'est le seul fruit cru qui peut être mangé sans inconfort pour ces genres de cas.

Elle protège également l'estomac en neutralisant l'hyperacidité et réduisant l'irritation.

Contrôle la température :
Plusieurs cultures voient la banane comme un fruit rafraîchissant pouvant baisser autant la température physique qu'émotionnelle des femmes enceintes.

En Thaïlande, par exemple, les femmes enceintes mangent des bananes pour s'assurer que leur bébé naisse avec une faible température.

Désordre Affectif Saisonnier (DAS):
La banane peut aider les gens souffrant de DAS car elle contient du tryptophane, qui est un relaxant émotionnel naturel.

Fumeur :
La banane peut également aider les gens voulant arrêter de fumer.

Le B6, B12 qu'elle contient, de même que le potassium et magnésium s'y retrouvant, aide le corps à récupérer des effets de manque de nicotine.

Stress:
Le potassium est un minéral vital, lequel aide à normaliser le pouls, envoie de l'oxygène au cerveau et régularise la rétention d'eau.

Lorsque vous êtes stressé, votre métabolisme augmente, réduisant votre niveau de potassium. Ceci peut être calibré avec l'aide d'une collation élevée en potassium telle qu'une banane.

Crise cardiaque :
Selon une recherche effectuée par "The New England Journal of Médicine," manger des bananes régulièrement peut réduire le risque de décès par crise cardiaque d'environ 40%!

Verrues :
Ceux qui n'utilisent que la médecine naturelle jurent que si vous voulez vous débarrasser d'une verrue, prenez un morceau de peau de banane et placez-la sur la verrue, le côté jaune vers le haut.

Maintenez la peau en place avec un "plaster" ou un ruban chirurgical!

Donc, la banane est vraiment un remède naturel pour beaucoup de maladies.

Lorsque vous la comparez à une pomme, elle contient 4 fois plus de protéines, 2 fois la quantité d'hydrate de carbone, 3 fois plus de phosphore, 5 fois plus de vitamine A et fer, et 2 fois des autres vitamines et minéraux.

Elle est également riche en potassium et est l'un des aliments les plus nutritifs.


Merci texte = frizou.org

Repost 0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 14:24

 

La mauve est une grande plante herbacée bisannuelle de 30 cm à 1,20 m de haut, à fine racine pivotante et à tige ronde en partie dressée et velue, rayonnante à partir du pied central.

 

Les larges feuilles vertes arrondies longuement pétiolées, palmilobées et dentées, sont également recouvertes d'un duvet velouté (caractéristique de nombreuses  plantes à mucilage).


 

mauve45  mauve48

 

Les fleurs, apparaissant à l'aisselle des feuilles, à 5 pétales écartés (étroits à la base et échancrés au sommet) et aux nombreuses étamines, sont grandes d'un très beau mauve pourpré veiné de rouge.

 

Les fruits sont des polyakènes ronds un peu aplatis (souvent appelés "fromages" ou "fromageons").

Plante commune dans toutes les régions tempérées d'Europe, d'Afrique du nord et
d'Asie occidentale, où elle pousse le long des murs et des chemins, dans les terrains vagues, les prés, les champs et les terres de culture enrichies en azote, jusqu'à 1.500 m d'altitude.

 

 

PRINCIPES ACTIFS MAJEURS

La fleur et la feuille de mauve sont surtout riches en mucilage uronique à l'origine de ses propriétés émollientes et adoucissantes, et des antocyanosides dont l'aglycone est la maldavine.

 

mauve49

  PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES ESSENTIELLES
 
 
La fleur et la feuille de mauve possèdent surtout des propriétés :
   • béchique (remède contre la toux)
   • émolliente et adoucissante des voies respiratoires ;
   • laxative et calmante des douleurs inflammatoires du côlon.


  INDICATIONS PRINCIPALES

  Actuellement, la mauve est principalement utilisée :

  1) En général : 

  • Pour combattre la Toux en général.

  2) En particulier :

  • Sphère respiratoire : Pharyngite - Laryngite - Enrouement - Extinction de voix - Trachéite - 
 Affections broncho-pulmonaires dans leur ensemble et plus particulièrement la bronchite aiguë, la bronchite chronique et les pneumopathies virales). 


   • Sphère digestive : Constipation fonctionnelle - Douleurs colitiques.

Utilisation

Elle peut aussi être prise sous forme de décoction (faire bouillir 30 g de fleurs et feuilles séchées dans un litre d'eau pendant 5 minutes et filtrer); et sous forme d'infusion (faire infuser 50 g de fleurs et feuilles séchées dans un litre d'eau bouillante pendant 15 mn et filtrer

 

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 16:25

Herbe aux cinq coutures, pain d’oiseau, queue de rat, Grand plantain

 

En Haute-Bretagne, un tailleur avait vendu son âme au diable.

 

En contrepartie, le Malin devait le combler de richesses et biens de toutes sortes. Mais, au bout de dix ans, il viendrait prendre possession de son bien.

Toutefois, il était stipulé dans le contrat que si le tailleur pouvait lui présenter une couture si fine que ses yeux de diable ne pouvaient la distinguer, il serait quitte et conserverait son âme.

 

Au jour de l'échéance, le tailleur qui avait peur de perdre son âme et d'être damné, eut recours aux fées, alors nombreuses dans le pays.

L'une d'elles alla cueillir quelques herbes, les cousit ensemble avec des points si fins et si menus que Satan ne parvint pas à les découvrir sous les nervures de la feuille qu'on lui présenta.

C'est depuis ce temps-là qu'en Bretagne et ailleurs, on appelle le plantain : l'herbe aux cinq coutures.

 

 

plantain

 

 

Sortez, quittez le goudron ou le béton, faites cinquante pas. Vous n’avez pas trouvé la Plantain ?... Vous avez certainement déjà marché dessus, ou alors vous avez passé la tondeuse en position basse, vous habitez une dune, un glacier, une forêt profonde, ou bien encore une garrigue déshéritée... Revenez sur vos pas, ou plutôt sous vos pas.


C’est là que pousse cette petite plante rustique, visible toute l’année.
Il y a d’abord ces feuilles, réunies en rosette* largement ovales avec 5 à 9 nervures parallèles saillantes ( on les sent sous le doigt) bien distinctes. Prenez une de ces feuilles, cassez là vers le premier tiers de sa longueur vers l’endroit où elle s’élargit. Vous sentirez les nervures élastiques résister, sembler vouloir retenir les deux parties de la feuille que vous voulez séparer.


Plus de doute c’est bien le plantain majeur ou grand plantain. Ce sont d’ailleurs ces nervures élastiques caractéristiques qui lui permettent de défier vos pas et de pousser dans tous les lieux piétinés en résistant aux agressions et déchirements.


Il fleurira en général d’avril à octobre en épis allongés au sommet de sa tige dressée de 10 à 40 cm ; ce sont « les queues de rat » du langage populaire qui fournissent une nourriture recherchée des oiseaux, « le pain d’oiseau ».Chacune des nombreuses capsules qui composent cet épi renferment de 8 à 16 graines.

 

 

Dépuratif, stimulant et tonique, aux vertus astringentes, vulnéraires et anti-ophtalmiques, doté d'un pouvoir cicatrisant, contenant des sels de sodium, calcium, potassium et silicium, le plantain a été considéré comme un atout pour le traitement de plus de vingt maladies différentes, du Moyen-Âge au XVIII° Siècle.

 

Il existe de nombreuses variétés de plantain qui ont sensiblement les mêmes propriétés et les mêmes caractéristiques permettant une identification facile. Les espèces les plus communes sont le grand plantain, le plantain moyen,  le petit plantain ou plantain lancéolé et le plantain psyllium qui, lui, se cantonne dans le Midi.

 

On les trouve partout le long des chemins, dans les prés, les champs, les lieux secs...

 

 

Vertues Médicinales


Le plantain est utilisé en premier lieu contre toutes les maladies des organes respiratoires et tout particulièrement en cas d'engorgement des poumons, de toux, de coqueluche, d'asthme pulmonaire, même en cas de tuberculose pulmonaire.

 

L'abbé suisse Kuenzle, ce grand médecin de la nature, un connaisseur de la grande force thérapeutique des plantes, écrit que le plantain est utilisé, quelle que soit l'espèce, avec la racine, la plante avec les feuilles, la fleur et les graines.

 

Il purifie comme aucune autre plante ne peut le faire le sang, les poumons et l'estomac et est indiqué pour cette raison aux personnes anémiques ou dont le sang est de mauvaise qualité, dont les poumons et les reins sont faibles, qui sont de pâleur maladive, qui ont des exanthèmes, des dartres ou qui toussotent, qui sont enroués, et reste maigres comme des clous même si ont les gave comme des oies.


Le plantain s'utilise par infusion (1 cuillerée à café bombée de feuilles avec 1/4 de litre d'eau, laisser infuser brièvement), par cataplasme de feuilles broyée ou par sirop.

 

 


Repost 0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 19:36

Le Pau d’Arco ou Le Lapacho ( Tecoma Adenophilla ) est un grand arbre tropical originaire de l'Amérique du Sud.

pau-d'Arco

 

Depuis longtemps, les Amérindiens utilisent son écorce interne (qui se trouve entre l'écorce et le bois formé et dans laquelle circule la sève) pour combattre toutes sortes d'infections.

 

C'est le seul arbre de ces régions qui est complètement immunisé contre les infections provenant des champignons, c'est pourquoi on l'utilise avec succès pour toutes les infections fongiques (Candida Albican), parasitaires, bactériennes et virales.


Il est notamment répandu au Brésil, en Argentine et au Paraguay (dont il est l’arbre national).

 

Des profondeurs humides de la forêt de pluie, jusqu’à l’altiplano qui culmine à 4500 mètres, on rencontre près de 100 espèces de cet arbre majestueux.

 

Dès le printemps, le lapacho se couvre de fleurs allant du rose au pourpre avant de déployer le vert laqué de ses feuilles elliptiques.

 

 

Selon les latitudes et les idiomes, le lapacho apparaît sous les appellations suivantes : Acapro, Ironwood, Madera Negra, Arnapa, Tahuari…


lapacho2

Peu de gens connaissent les propriétés du lapacho et pourtant les recherches et les tests cherchant à démontrer ses propriétés médicinales et anticancéreuses abondent un peu partout dans le monde.

 

Si le lapacho possède vraiment des facteurs thérapeutiques, si vraiment il donne des résultats, on doit alors conclure qu'il possède nécessairement des principes actifs.


Dès les années 1960 le National Cancer Institut aux U.S.A. s'était penché sur l'étude du lapacho.


A cette époque on identifia rapidement le lapachol: des études concluantes sur celui-ci indiquèrent un coefficient de 97,8% dans la destruction des sarcomes cancérigènes.


Le Centre d'Études des Produits Naturels de l'Université de Rio de Janeiro a mené de nombreux travaux qui ont permis de conclure à l'action cytotoxique sur les cellules cancéreuses des dérivés du lapachol.

 

Anti-inflammatoire, le lapacho est excellent pour combattre les rhumatismes. Enfin, comme dernier élément nous avons isolé dans l'écorce du lapacho des saponines que l'on retrouve d'ailleurs dans la racine de ginseng et qui sont actives contre le cancer. Les saponines végétales jouent le rôle de la tumesterone dans le système immunitaire des stéroïdes.

- Il dissout les poisons, les résidus, les métaux lourds, et neutralise les effets négatifs du plombage dans les amalgames dentaires.
- Il normalise et stimule le fonctionnement d’organes internes comme le foie, les reins, la rate et l’appareil digestif (améliore le transit intestinal).
- Favorise l’oxygénation et la régénération du sang et de la lymphe permettant d’augmenter les défenses de l’organisme.
- Améliore la circulation sanguine grâce tanins, flavonoïdes (veinotoniques et veinotropes) et des coumarines qu’il renferme.
- Favorise l’élimination des toxines.

- Élimine les dépôts dans les vaisseaux sanguins.

 

Cancer : un arbre controversé

Des études scientifiques ont été menées sur le lapacho dès le 19ème siècle. En 1882, E. Paterno isolait en lui une substance active appelée « lapachol ». Dès les années 60, le National Cancer Institut aux U.S.A. s’est penché sur ce lapachol et les études indiquèrent que cette substance semblait ralentir la croissance des cellules cancéreuses en bloquant leur assimilation de l’oxygène. C’est ainsi que le lapacho devint une plante vedette. Des revues prestigieuses comme « Cancer Chemotherapy Reports » ou « British Journal of Phytotherapy » lui consacrèrent d’importants dossiers…

 

Mais cette notoriété alimenta rapidement une guerre entre convaincus et sceptiques - guerre qui perdure encore aujourd’hui. D’aucuns voient en lui un « arbre miraculeux ». D’autres soutiennent qu’aucune étude n’a jamais démontré son effet significatif sur le cancer humain. Le débat vient d’être relancé en juin 2007 depuis qu’un scientifique, le Docteur David Boothman (professeur au Harold C. Simmons Comprehensive Cancer Center) affirme qu’une substance extraite du lapacho – le beta-lapachone – détruirait efficacement certaines cellules cancéreuses et ouvrirait les portes d’un nouveau traitement chimiothérapique (notamment pour le cancer du poumon)

 

lapacho

Utilisation

L’écorce de lapacho s’utilise sous forme de décoction. On verse 1 à 2 cuillerées à soupe dans 1 litre d’eau qu’on laisse bouillir sur le feu pendant 5 minutes.

Puis on laisse reposer environ 15 minutes. On trouve le lapacho dans le commerce sous forme de gélules ou de thé déjà conditionnés.

Mais attention : le lapacho est contre-indiqué en cas d’hémophilie car il contient des coumarines au fort pouvoir anticoagulant. Il est donc préférable que les personnes présentant une coagulation perturbée à type d’hypocoagulabilité (sang trop fluide) l’évitent.

 

Enfin, absorbé en grande quantité, le lapacho peut déclencher des nausées et des vomissements.


Repost 0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 14:36

  

Tout le monde le connaît sous le nom de PISSENLIT,

mais aussi quelquefois comme :

Dent de Lion, Laitue de Chien, Florin d’Or, Pisse au Lit, ou Salade de Taupe.

 

C'est le symbole des éditions Larousse dont la devise est « je sème à tous vents »

 

pissenlit.jpg

Il serait presque inutile de vous décrire cette plante tant elle est commune au bord de nos chemins et dans nos prairies.

 

A la Renaissance, on prescrit le pissenlit comme plante médicinale dépurative, la plante est recommandée pour son action sur le foie, encore de nos jours.


Mais savez-vous que le Pissenlit est régulièrement utilisé en médecine, en homéopathie...


Le Pissenlit est le nom populaire du Taraxacum Officinale et de nombreuses espèces voisines du fait des propriétés diurétiques de ces plantes.


Ses principes actifs sont nombreux, il est riche en sels minéraux et en vitamines A, B, C, D pour ne citer que cela.


Ses propriétés sont dépuratives, diurétiques, toniques, laxatives,
cholestériques, stimulant de la sécrétion biliaire.

 

Stomachiques : le pissenlit nous aide à digérer. La racine du Pissenlit régularise le transit intestinal : on le recommande contre la constipation.


Cholagogues : le pissenlit permet l'élimination des toxines, permettant l'élimination de la bile par le foie.  Depuis bien longtemps on lui reconnaît la vertu de stimuler la fonction hépatique.  

 

Cholestériques : il semblerait diminuer le cholestérol et atténuer les varices. 

 

Diurétiques : le pissenlit est utilisée dans le traitement de certaines maladies chroniques (l'arthrite, la goutte...). Elle est aussi employée pour faciliter l'élimination rénale. C'est un diurétique puissant qui permet de réduire les éventuels œdèmes. Les effets diurétiques du pissenlit, qui lui ont donné son nom, sont réels. 

 

Certaines dermatoses en rapport avec une insuffisance hépatique, du type dartres, eczéma, acné, etc.

  

Le latex guérit les verrues, les cors (coricide) et papillomes, mais il peut causer des allergies cutanées chez certaines personnes sensibles ; il peut provoquer des taches brunes sur la peau (contient du chicotin qui serait légèrement vénéneux).

 
Au niveau gustatif, toutes les parties de la plantes sont utilisées : racines, feuilles, fleurs :
- les racines torréfiées constituent un substitut du café,
- les jeunes feuilles du pissenlit sont excellentes en salade avec des pommes, du beaufort et un filet d’huile de noix,
- et les fleurs entrent dans la composition de la confiture, mariées à de l’orange et du citron. 




 

Repost 0

14.122 MHz - Réseau DX

     RADIOAMATEUR

Réseau Amical Francophone

 

                   http://www.hamqsl.com/solarvhf.php 

 

         Infos Réseau

 

en préparation

 

                            

 

 CDXC

Recherche

Coup de Cœur

cousincousine

 

Archives