Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 12:32

Vila Nova de Milfontes est une paroisse dans le Odemira municipalité du Portugal .Elle est coincée entre l' océan Atlantique et la rivière Mira , dans le Alentejano et Costa Vicentina Sudoeste Parc Naturel.

 

milefontes394

Le village date de l'an 1468 , fondée par le roi D. João II .

 

Les premiers habitants étaient des prisonniers condamnés pour des délits mineurs et cinquante ans après la création du village, la population ne dépassait pas une dizaine de familles.  

 

Le village a été fréquemment attaqué par des pirates et une forteresse a été construite en 1602 .

 

milefontes397

 

La forteresse est communément appelé le château Saint-Clément.

 

Ce petit village avec une population de 5000 résidents a une grande demande pendant les vacances à cause de ses belles plages aux eaux claires et sa beauté naturelle.

 

milefontes395  milefontes398

 

 

 


La région environnante offre un tourisme écologique, formation de parapente , un petit parc animalier, des petites cascades .

 

Vila Nova de Milfontes a un magnifique estuaire qui donne refuge à plusieurs espèces d'oiseaux et la vie marine. Par ailleurs, les sangliers et les renards peuvent être trouvés dans les bois environnants.


milefontes399                  milefontes400

 

 première traversée en Avion Vila Nova de Milefontes à Macau(Chine)

7 avril - 20 juin 1924


Il y a aussi un centre d'aquaculture à proximité dans Moinho da Asneira.

 

textes Wikipédia ... photos Olimpe

Repost 0
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 12:27

Porto Covo est l'une des deux « paroisses civiles » (freguesias) de la municipalité de Sines. Elle se trouve sur la côte ouest du Portugal, à environ 170 km de Lisbonne, et est bien connue pour ses plages.

Le nom Porto Covo signifie probablement « Port des covos », un covo étant une sorte de nasse pour capturer homards et crabes.

 

Porto Covo a une superficie de 48,73 km² et compte environ 1 400 habitants en 2008. La densité de population est de 22,9 hab/km2. Porto Covo se trouve sur la côté à environ 13 km au sud du port de Sines et à 170 km de la capitale, Lisbonne. Au cours des 2 dernières décennies, l'endroit est devenu une destination appréciée des touristes grâce à ses excellentes plages (dont beaucoup ne sont que de petites criques entre les rochers), ses beautés naturelles, et sa gastronomie.

Durant l'été, la population décuple quasiment, avec l'arrivée de gens venus de tout le pays vers leur maison de vacance, leur appartement de location, ou le camping. L'île de Pessegueiro, avec son fort, est distinct du territoire de la freguesia de Porto Covo sur le plan géographique.

 

 

portocovo90

 

Au début du XVIIIe siècle, Porto Covo était un très petit village du littoral qui vivait de la pêche et du commerce.

Cependant, son petit port était beaucoup tributaire des conditions climatiques et, lorsque le temps était mauvais, on ne pouvait sans risques ni entrer ni sortir du port.

Vers la fin du siècle, un riche bourgeois de la capitale, Fernandes Bandeira, commença à s'intéresser à l'endroit, et encouragea ses activités de pêche et ses activités agricoles, ainsi que la rénovation du village.

 

portocovo93

Ses efforts furent reconnus par la Cour, et il fut fait baron de Porto Covo, en 1804.

Près du village se trouvent deux forteresses de la fin du XVIe siècle, à l'époque du règne du roi Philippe Ier de Portugal (Philippe II d'Espagne) : l'une se trouve sur l'île de Pessegueiro, et est aujourd'hui en ruines ; l'autre se trouve sur la côte juste en face.

 


Toutes deux furent construites pour contribuer à la défense et à la surveillance de la zone, qui était supposée devenir un grand port maritime.


La paroisse de Porto Covo fut officiellement créée le 31 décembre 1984.

 

 

portocovo91

 

L'île de Pessegueiro fait partie de la paroisse. Jusqu'à cette date, ce n'était que l'un des districts portant ce nom.

Une chanson de Rui Veloso a pris le nom de ces freguesias et les a fait connaître du peuple portugais.


info Wikipédia  ... photos Olimpe

Repost 0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 15:49

Fête de la Fleur de papier  31 juillet 2011

 

redondo14

 

 

La ville de Redondo Alentejo, ville Portugaise du district d'Evora région d'Alentejo, avec environ 5 800 habitants, est devenu particulièrement important pour l'économie Portugaise à la suite de ses deux principales activités régionales: la poterie et le vin.

 

redondo45

 

La poterie locale faite à la main est bien connue dans tout le pays. Il est possible de trouver ici des pots d'argile ornés de scènes champêtres et populaires, ou de simples motifs floraux, pour un usage quotidien, ou simplement à des fins décoratives.

 

redondo15


L'argile dans cette région a la propriété de rester stable avec de grandes variations de température. Cela a perpétué l'activité dans la ville et de l'intérêt porté dans des ateliers de plusieurs poteries.

 

redondo37  redondo39

 

 

 

Redondo est bien connue pour son vin, étant l'une des régions au Portugal ou la production jouit de cette appellation d'origine contrôlée. Être produit dans les sols de granit et de schiste, le vin a un bon équilibre et un bouquet agréable.

 

redondo02


Redondo Château = vestige d'origine médiévale, plusieurs éléments de sa structure primitive - comme les murs, portes et Portas da Ravesa, tour et une partie de la résidence du Alcayde.

Le clocher a été construit après, pendant le règne de D. João II.

 

redondo71

 

infonet

 

Diaporama dans "Album Photos" >>>>

 



Repost 0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 16:16

Le barrage d'Alqueva est un barrage hydraulique Portugais. Il est situé dans la région Portugaise de l'Alentejo.

 

alqueva3

 

On dit que c'est le plus grand barrage de toute l'Europe.

On dit aussi que sa construction a duré plus de 40 ans.

Puis, il a apporté une révolution dans la zone.

 

alqueva1 alqueva5

 

 

Outre son objectif évident de retenir l'eau, il sert aussi d'approvisionnement d'irrigation pour la zone sud d'Alentejo.

Les terres agricoles de la région en ont toutes bénéficié.

Notez que le barrage offre également des installations récréatives, ainsi que des vues les plus spectaculaires sur les paysages naturels.

 

alqueva2

Le lac artificiel créé pour ce barrage est le plus grand lac artificiel d'Europe, tant en superficie qu'en volume.

 

 

alqueva4

Géographie

Pays   Portugal  

Cours d'eau Guadiana

Objectifs et impacts Vocation production électrique

Date du début des travaux 1976 (interruption de 1978 à 1995)

Date de mise en service 2004

Barrage Type Voûte et contreforts en béton

Hauteur du barrage (fondation barrage) 96 m

Réservoir Volume du réservoir 4,150,000,000 m³ Mm3

Surface du réservoir 250 km2  25 000 ha

Centrale hydroélectrique Puissance installée 240 MW

 

infonet

Repost 0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 13:12

Mertola ... Alentejo ... marché Berbère    20 - 21 - 22 Mai 2011


 

mertmarberb23

 

 

mertmarberb19  mertmarberb20

 

 

mertmarberb24  mertmarberb25

 

 

mertmarberb26  mertmarberb27

 

 

mertmarberb28 mertmarberb29

 

 

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 15:07

Mértola - Alentejo

 

mertola003

 

Installée sur la rive droite du Guadiana, Mértola est une petite ville qui compte environ 3100 habitants, surplombée de son château construit par les Maures, avec un donjon du XIII éme siècle.

 

A l’époque pré-romaine, Mértola était déjà un important axe commercial, car il s’agissait du port intérieur le plus au nord du grand fleuve.

 

C’est ici qu’arrivaient et s’installaient les gens et que circulaient les produits provenant des contrées les plus lointaines du monde méditerranéen antique.

 

La combinaison de tous ces facteurs a valu à Mértola une importance historique dans le passé.

Les monuments et les repères témoins de ce passé sont parsemés un peu partout dans la ville, toujours ceinturée par l’ancienne muraille, longue d’un kilomètre.

 

mertola159  mertola160

 

 

L’église paroissiale, dont la façade est de styles mudéjar avec des éléments manuélins, occupe le site de l’ancienne mosquée.

 

Mertola possède quatre ensembles muséologiques : la période romaine est visible dans le bâtiment de la Mairie ; l’époque islamique présente une collection d’objets en céramique trouvés dans les fouilles (IX –XIIIème siècle), le plus important du pays ; on peut voir également l’une des rares basiliques paléochrétiennes de la Péninsule Ibérique (Ve siècle) et enfin le centre archéologique forum-citadelle (Qasba) situé sur l’ancien forum romain.

 

En ce qui concerne le patrimoine naturel, la commune de Mértola présente une faune et une flore autochtones préservées fruit du travail collectif des associations locales, qui on permit la création en 1995, du parc naturel de la vallée de Guadiana.

 

mertola060  mertola162

 

Au cours de l'Antiquité classique

Mértola était habitée par les Phéniciens , les Carthaginois et enfin les Romains , qui l'ont appelé Myrtilis Iulia.

L'emplacement stratégique de Mértola, sur une colline, par la partie navigables septentrionale de la rivière Guadiana , a été crucial dans son développement précoce.

Les produits agricoles cultivés dans les villages et les précieux minéraux à proximité ( argent , or et étain ) obtenus à partir du bas Alentejo région ont été envoyés à partir du port fluvial de Mértola via le Guadiana au sud de l'Hispanie et de la Méditerranée.

La ville a été élevée au rang d'un Municipium au temps de l'empereur Auguste et a été relié à d'importantes villes romaines ( Beja , Évora ) à travers un réseau routier.


Au cours de la période de migration, Mértola a été envahie par les tribues germaniques les Suèves et les Wisigoths . Dans cette période le commerce a été réduit mais toujours actif, comme en témoignent les pierres tombales grecques des 6e-7e siècles dans Mértola qui suggèrent la présence de commerçants de Byzance dans la ville.

 

mertola056  mertolaville

 

Islam au Portugal

Vers l'an 711, Hispania a été envahie par les Maures du Maghreb , inaugurant une période de grande influence de l' Islam la culture dans la région de l'Alentejo qui allait durer près de 500 ans.

Mértola - alors appelé Martulah - et son port a joué un rôle économique important dans le commerce de minéraux et de produits agricoles entre l'Alentejo et d'autres parties de Al-Andalus (arabe Hispania) et l'Afrique du Nord .

Mértola avait un mur datant de l'époque romaine, mais les musulmans ont construit de nouvelles fortifications et, éventuellement, un château pour le protéger de son rival musulman et les États chrétiens.

 

mertola001  mertola002

 

Après la chute du califat de Cordoue , en 1031, Mértola devint une organisation indépendante  l'état de "taifa" , jusqu'à sa conquette par le royaume de Séville en 1044.

Entre 1144 et 1150, la ville fut de nouveau le siège d'un État indépendant dirigé par Ibn Qasi , un chef militaire et homme mystique qui a unifié le sud du Portugal et a combattu le pouvoir des  Almoravides .

L'indépendance de la région, cependant, fut bientôt terminé par une invasion almohade armée.

 

Les restes architecturaux les plus importants de la période islamique de Mértola furent sa mosquée , construite dans la seconde moitié du 12ème siècle et, plus tard transformée en église, mais qui conserve encore beaucoup de ses caractéristiques originales.

 

Reconquista

En 1238, dans le contexte de la Reconquista , la ville fut conquise par les Portugais le roi Sancho II , mettant fin à des siècles de domination islamique dans la région de Mértola.

La ville a été remis aux Chevaliers de l'Ordre de Santiago , un ordre militaire qui a joué un rôle essentiel dans la conquête chrétienne du sud du Portugal.

Le siège de l'Ordre a été créé en Mértola jusqu'en 1316.  

Une lettre de droits féodaux ( foral ), accordée en 1254 atteste de la date et l'heure de la Reconquista plus du château, y compris ses puissants gardiens .

 

mertola158

 

 

Avec les liens avec l'Afrique du Nord rompus, l'importance économique de Mértola et le Guadiana disparu après la Reconquista.

Dans le 16ème-15ème siècles, quand les Portugais conquirent plusieurs villes dans le Maghreb, Mértola connu une brève renaissance de sa pertinence économique, en fournissant des troupes Portugaises en Afrique du Nord avec des céréales. le roi Manuel I a délivré une nouvelle foral de la ville en 1512.

 

mertola161 mertola057

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mertola058  mertola059

 

 

Les temps modernes

Après une longue période de stagnation économique, la découverte de cuivre dans les mines de S. Domingos (voir sur ce Blog l'article n° 10) a conduit à une nouvelle vague de développement qui se termina abruptement en 1965, lorsque la mine fut épuisée.

Dans les décennies suivantes, la municipalité a perdu beaucoup de sa population, qui a émigré vers les régions les plus riches du Portugal et d'autres pays européens.

 

mertola061

 

 

 

 


Repost 0

14.122 MHz - Réseau DX

     RADIOAMATEUR

Réseau Amical Francophone

 

                   http://www.hamqsl.com/solarvhf.php 

 

         Infos Réseau

 

en préparation

 

                            

 

 CDXC

Recherche

Coup de Cœur

cousincousine

 

Archives