Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 13:03

Elizabeth II - 60 ans de règne  

   

  qe232


Parade nautique.  

C'était le clou des festivités.

Une incroyable armada d'un millier de bateaux s'est lancée dimanche à l'assaut de la Tamise pour une parade nautique comme la monarchie n'en avait plus organisée depuis plus de trois siècles, en hommage aux 60 ans de règne d'Elizabeth et à l'ancienne splendeur maritime de son royaume.

Kayaks, baleiniers, bateaux-dragons, péniches, gondoles ou navires militaires: tout ce que la marine a pu inventer comme embarcations, à voile, à rames ou à moteur, a levé l'ancre vers 15 heures dans un parfait ensemble pour une procession bruyante et bigarrée, au son des cornes de brume et des vivats de la foule.

Renouant avec la vieille tradition royale des spectacles nautiques, le palais de Buckingham n'a pas lésiné pour ce jubilé de diamant.

Avec 20.000 personnes sur l'eau, cette flottille était l'une des plus grandes jamais déployée sur la Tamise et prétendait dépasser par son ampleur avec la dernière parade organisée en 1662 par Charles II.

La note est d'ailleurs salée: 10,5 millions de livres (13 millions d'euros), réglés par des sponsors privés.


texte LeFigaro.fr Crédits photo : CARL COURT/AFP 

 

 qe233

 

Singin' in the Reine.  

Elizabeth était la vedette sur la Tamise.

Et ce n'est pas la pluie qui l'aurait empêché d'être acclamée par des millions de sujets.

La Reine a remonté la Tamise à bord du «Spirit of Chartwell», la «royal barge» décorée dans l'esprit de celles des XVIIe et XVIIIe siècle bois accompagné de vermeil, pourpre et or, composition de 10 000 fleurs, proue sculptée.

Elizabeth était vêtue d'une robe en soie blanche et argentée et d'un manteau assorti.

La tenue, en préparation depuis près d'un an, a été choisie pour contraster avec les couleurs vives de son navire.

La Reine était accompagnée de son époux, le Prince Philip, en uniforme de Lord Grand Amiral de la Navy.

Les deux générations suivantes étaient à ses côtés.

L'héritier Charles, lui aussi en uniforme de la Navy, se tenait à la proue avec Camilla.

Second dans l'ordre de succession, William, en «Blues and Royals», ne quittait pas sa jeune épouse Kate, et son frère Harry.

Vingt ans après l'«annus horribilis», dix ans après le dernier jubilé d'or qui avait vu la fin d'une décennie terrible pour la «firme», la famille royale a pris sa plus belle posture.

Celle d'une popularité retrouvée, d'un ancrage dans l'Histoire, et de la continuité pour ce qui ressemblait à un symbolique passage de témoin.


texte LeFigaro.fr Crédits photo : JOHN STILLWELL/AFP

 

qe234


En masse.  

Des dizaines de milliers de spectateurs se sont massés depuis le matin sur les rives de la Tamise, alors que la température ne dépassait pas les 12 degrés. «Queen is coming! Queen is coming!», s'écrient des familles de Britanniques, grimées aux couleurs de l'Union Jack, amassées sur les balcons des immeubles.

Apercevant au loin les bateaux se préparer à défiler pour le River Pageant, la parade navale sur la Tamise célébrant les 60 ans de règne d'Elizabeth II, elles devinent celui de leur Reine.


Sa Majesté était la vraie vedette de cette journée de dimanche, où le froid n'a pas entamé la ferveur de ses sujets venus l'acclamer.

C'est un temps typiquement britannique.

Cela fait partie de notre culture, alors cela ne pouvait pas être autrement!», s'amuse une mère de famille, comparant presque au drapeau et à Big Ben, le crachin et les 10 petits degrés de la journée.

Ils étaient des millions dans tout le pays à faire fi de ce temps qui ne donnait pas vraiment envie de faire la fête.

Par affection pour leur Reine, par ce patriotisme si particulier, les Britanniques dansent et chantent sous la pluie.


texte LeFigaro.fr Crédits photo : ADRIAN DENNIS/AFP

 


Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 17:51

nuits de Caracois ... Danses Flamenco

 

dansesp29

 

dansesp30

 

Soirée Danses Flamenco

 

 

revlim43

 

Nuits de Caracois (escargots) les 1, 2, 3 juin 2012 

 

dansesp42       

photos de nuit sans flash ... claudine, merci

 

Le Revelim de Saint Antoine ...  Castro Marim Algarve

aménagement terminé ... photos juin 2012

 

revlim10     revlim12

 

revlim13    revlim14

 

 

 revlim15   revlim17

 

revlim18  revlim19

 

photos Claudine ... merci

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 13:04

Sans rire, on ne peut pas vivre...

 

 

C'est une jeune fille, en minijupe trop serrée, qui fait la queue pour monter dans l'autobus.

 

 Voyant qu'elle n'y arrive pas car la jupe est vraiment très serrée elle passe ses mains derrière pour ouvrir un peu la fermeture éclair.


Elle essaye à nouveau mais, rien à faire, la jupe est encore trop serrée.


Elle recommence à passer ses mains derrière pour ouvrir plus la fermeture éclair et retente de monter dans le bus.

Alors qu'elle n'y arrive toujours pas, un mec, derrière elle, la prend soudainement par les fesses d'une façon très explicite et la monte dans le bus.


La fille, outrée, insulte copieusement le mec, le prenant pour un obsédé sexuel.


Il lui répond:
Cela fait deux fois que vous me descendez ma braguette!

Alors, je pense que l'on se connaît suffisamment.

 

eparse 

 

Chez le pédiatre, ...
Une dame et un bébé attendent patiemment le docteur pour le premier examen du bébé.


Le docteur arrive, examine le bébé, vérifie son poids et, d'un air un peu préoccupé, demande à la dame s'il était nourri au sein ou au biberon.
- Au sein ... répond-elle.


- Hé bien, déshabillez-vous jusqu'à la taille ! lui dit-il.


Elle s'empresse de le faire.
Puis, il lui pince les mamelons, les presse, les palpe et lui frotte les seins dans tous les sens dans le cadre d'un examen très minutieux.


En lui demandant de se rhabiller, il lui dit:
- Pas surprenant que le bébé ait un poids si faible. Vous n'avez pas de lait!


- Je sais, dit-elle, je suis la grand-mère, mais je suis quand même contente d'être venue!

 

Merci Gérard,


Repost 0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 23:38

Vu par des millions de personnes

 

retiré de son environnement normal

 

Dans une contexture ... différente

 

 

 

statfem43

 

Qu'est-ce ... ??? ... votre avis ............. !

 

 

 

Vous avez la réponse ... sur ce Blog,

article 193 ...  du 30 Mai 2011

Merci à tous les visiteurs !

 

fotoperso


Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 15:35

Merci d'avoir fait le voyage jusqu'à chez nous  les 16 et 17 Mai 2012 

Après tes gros soucis de santé ... cool, tu as fais un gros effort ... sympa mon copain

 

f4byf40    f4byf38

  l'équipage ... non dépourvu d'antennes         Titeuf intrigué par ces nouveaux arrivants

 

 

 

f4byf37              f4byf30         

vue directe sur la Casa et la Wifi !!!                  Cool ... la vie en Algarve !!!

 

 

 

f4byf26    f4byf28

Oui ... le Géranium est plus grand !               On refait le monde .... doucement

 

 

  f4byf13

 

Jo, CT1JEY .... je rêvais d'avoir des cheveux ... MERCI Yvonnick  

 

 


Repost 0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 15:46

Un peu de douceur dans un monde "brutal"

 

flor1201

 

 

flor1203

 

 

flor1204

 

 

images fleurs de mon jardin mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 16:04

Les Vertus du Miel    .... et la Medecine moderne !!!

 flor11

La médecine moderne s'intéresse aux vertus du miel

Les propriétés cicatrisantes et antiseptiques de ce produit naturel font l'objet d'un nombre croissant d'études.

«Hippocrate, le père de la médecine, disait que l'usage du miel conduisait à la plus extrême vieillesse, et le prescrivait pour combattre la fièvre, les blessures, les ulcères et les plaies purulentes», écrit Henri Joyeux dans son ouvrage Les abeilles et le chirurgien, paru le 26 avril aux Éditions du Rocher.

Un livre qui invite à découvrir l'api thérapie ou l'art de soigner par les produits de la ruche.

En effet, si l'usage médical du miel a traversé les siècles dans les pays de l'Est ou l'Afrique, ce n'est que récemment que les médecins français s'y sont intéressés.

«Actuellement, une masse croissante de travaux médicaux montrent non seulement que le miel est un produit efficace et sûr pour soigner les plaies, mais aussi un moyen intéressant et bon marché de lutter contre les germes devenus résistants aux antibiotiques, un problème majeur de santé public dans les pays à haut niveau sanitaire», explique le Dr Albert Becker, président de l'Association francophone d'api thérapie.


Un puissant antiseptique

«Une étude néerlandaise a récemment fait état de la destruction de bactéries multi résistantes aux antibiotiques modernes, telles que Escherichia coli ou Staphylococcus aureus par l'ajout de 10 à 20% de miel à leur milieu de culture», précise Henri Joyeux.

Des propriétés dues au travail de la ruche, véritable laboratoire miniature, qui transforme le nectar des fleurs en un produit aux propriétés complexes. «Les abeilles rapportent à la ruche le nectar, où elles le déshumidifient afin de le conserver, grâce à la trophallaxie. Cette opération consiste à régurgiter le nectar de leur jabot et à le passer de bouche en bouche. Grâce aux réactions chimiques qui se produisent alors avec les sécrétions des abeilles, il acquiert sa richesse enzymatique et son haut pouvoir antiseptique», explique Catherine Mme Ballot-Flurin, apicultrice.

Le caractère antiseptique du miel est ainsi lié d'une part à la présence de deux types de protéines: les inhibitives qui inhibent la prolifération des bactéries et les défensives qui renforcent l'immunité.

D'autre part, son fort taux de sucre, sa faible teneur en eau (15 à 18%) et son acidité créent des conditions inadaptées à la croissance des microbes.


Un bon cicatrisant

Il facilite enfin la cicatrisation grâce à une enzyme, la gluco-oxydase.

Sécrétée par l'abeille, elle transforme une partie du glucose en peroxyde d'hydrogène, plus communément appelé eau oxygénée, qui détermine le pH acide du miel, hostile aux bactéries. L'eau oxygénée stimule la revascularisation des plaies et la formation de tissus, nécessaires à la cicatrisation.

En pansements normalisés ou étalé directement sur la plaie, le miel est utilisé actuellement dans plus de 20 centres hospitaliers français, selon le Pr Henri Joyeux.

Ce dernier rappelle dans son ouvrage l'importance d'utiliser des miels médicaux ou issus de producteurs méticuleux respectant les normes de l'api thérapie, afin de conserver toutes les propriétés de ce produit fragile. «Il doit être stocké en pots de verre, conservés au frais à 8-14°C, hors lumière et moins de 15 mois car, contrairement au vin, le miel ne se bonifie pas en vieillissant!»

Enfin, si l'utilisation d'un miel adapté sur de petites plaies peut être envisagée à la maison, elle ne dispense pas «d'une consultation médicale qui s'avère une absolue nécessité en cas d'absence d'amélioration ou pour des lésions supérieures à 1cm», rappelle le Dr Albert Becker.

 

Par  Marie-Noëlle Delaby - le 30/04/2012- Le Figaro


Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 15:09

38è ... Révolution des œillets ... 25 Avril 2012

 

25041292

 

25041295   25041296

 

250412100

 

250412101  250412108

 

25041293  

 

Quelques images pour se souvenir 

 

Repost 0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 16:02

 

34 ème Convention du CDXC

à Granville (dpt 50)

 

21 & 22 septembre 2012 

 

 

Située au bord de la Manche, Granville sera le théatre de notre 34ème convention les vendredi 21 et samedi 22 septembre 2012.

 

 

cdxc201234

 

Les différentes activités liées à notre convention (AG, projections, repas) auront lieu dans la salle de Herel, située à deux pas du port.

 

Un vaste parking (400 places) jouxte la salle.


 

 

Camping Car  


L'équipe organisatrice a sollicité la mairie de Granville à ce sujet.

La demande a été acceptée.

Ainsi, un parking spécial pour camping-car sera à disposition face à la salle de Herel.

Merci de le préciser lors de l'inscription (places limitées).

 

 

cdxc2012342

 

Salle de Herel

Boulevard des Amiraux

50400 Granville

GPS: 48.8355457 -1.5958143

 

Liens Externes = Clipperton DX Club  >>> sur ce Blog

 


 

CDXC

 


Repost 0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 16:14

 

 

LES COIFFES BRETONNES


La Bretagne compte environ 66 modes différentes.

La Bretagne a toujours été découpée en petites régions.

Chaque population s’identifiait grâce à sa langue, et par la même, à son costume.

Les délimitations de ces régions étaient soit des montagnes, soit des forêts, soit des rivières.

 

bzhcoif3

 

On retrouve l’influence des corporations de brodeurs, de tailleurs, de commerçants.

Une grande importance de l’évolution du costume est aussi dû aux riches héritières, c’est ainsi que le costume et les coiffes bretonnes se sont transformés aux cours des générations, tout en respectant ses propres données.

 

 

bzhcoif7  bzhcoif11

 

 

L’autorité de l’Eglise est très importante : dans le Léon, au nord de Brest, l’esprit religieux est très important, contrairement au sud de la Cornouaille où les coiffes sont plus exubérantes, plus audacieuses.

 

 

bzhcoif8

 

 

Par ailleurs il y a la coiffe de grande cérémonie, la coiffe des dimanches, la coiffe de travail, et toutes la série des coiffes de deuil, coiffes qui varient suivant la période de deuil.

Quelques modes possèdent également des « capots », grandes coiffes noires, employés soit pour le deuil, ou pour les travaux.

 

bzhcoif17  bzhcoif21

 

 

 

 

 

Le plein épanouissement des coiffes se situe entre 1870 et 1914, après s’amorce le déclin du costume, et par la même de la coiffe.

 

drapBreton2

 

  texte et images du net.

 

 

 

 

 


Repost 0

14.122 MHz - Réseau DX

     RADIOAMATEUR

Réseau Amical Francophone

 

                   http://www.hamqsl.com/solarvhf.php 

 

         Infos Réseau

 

en préparation

 

                            

 

 CDXC

Recherche

Coup de Cœur

cousincousine

 

Archives