Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 21:16

Révolution des Œillets ... 25 de Abril 1974 ... 36 ans


oeillet.jpgLa révolution des Œillets


(Revolução dos Cravos en Portugais) est le nom donné aux événements d'avril 1974 qui ont entraîné la chute de la dictature salazariste qui dominait le Portugal depuis 1933.


La fin de ce qui était appelé l'Estado Novo a permis aux dernières colonies Portugaises de prendre leur indépendance.

Cet évènement est célébré tous les ans le 25 avril.


 

Le Portugal se rappelle alors de la dictature dans laquelle elle a vécu de nombreuses années.


Salazar est mort en 1970, et a été remplacé par Caetano qui s'est retrouvé embourbé dans une politique coloniale chère pour le Portugal. Caetano a limogé en février 1974 le général Spinola qui voulait infléchir sur cette politique coloniale.

Le 25 avril 1974 à 0h25, la radio nationale diffuse Grândola, vila morena (Grândola, ville brune), une chanson révolutionnaire de Zeca Afonso évoquant la liberté, la démocratie et le respect.


C'est le signal que s'est donné le MFA pour s'emparer des points stratégiques du pouvoir dans le pays. Seize heures plus tard, le régime dictatorial s'effondre.

Malgré les appels réguliers des « capitaines d'avril » (du MFA) à la radio incitant la population à rester chez elle, des milliers de Portugais descendent dans la rue, se mêlant aux militaires insurgés.


rua25abril.jpg

L'un des points centraux de ce rassemblement est le marché aux fleurs de Lisbonne, alors richement fourni en œillets, dont c'est la saison.

On raconte qu'une vendeuse de fleurs du Rossio, à Lisbonne, avait offert aux soldats qui passaient les fleurs de saison qu'elle avait à vendre : des oeillets rouges!

 

Le lendemain, le journal parisien Le Monde sortait en première page :  

«La Révolution des Oeillets triomphe au Portugal !»


Certains militaires insurgés mettront cette fleur dans le canon de leur fusil, et ceci sera à l'origine du nom de cette révolution.

Caetano s'est réfugié dans la caserne principale de la gendarmerie de Lisbonne. Celle-ci est encerclée par le MFA, ce qui le pousse à accepter de remettre le pouvoir au général Spínola, pour éviter que le pouvoir ne tombe dans la rue.


Le coup d'État du 25 avril 1974 est l'oeuvre de jeunes capitaines comme Otelo Saraiva de Carvalho ou Ramalho Eanes. Les généraux António de Spínola et Costa Gomes lui apportent après coup leur concours. Il réussit grâce à l'effet de surprise des capitaines du MFA (Mouvement des Forces Armées) qui ont immédiatement pris possession des moyens de communication et obtenu le soutien actif de la population.


Caetano est alors immédiatement exilé vers le Brésil.
Contrairement à la PIDE, qui a ouvert le feu sur la population, le MFA n'a pas tiré un seul coup de fusil. Au bout des canons et au bout des fusils, un oeillet rouge !


Source: wikipedia

 

 

 

  Grândola, vila morena     et    photos

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

14.122 MHz - Réseau DX

     RADIOAMATEUR

Réseau Amical Francophone

 

                   http://www.hamqsl.com/solarvhf.php 

 

         Infos Réseau

 

en préparation

 

                            

 

 CDXC

Recherche

Coup de Cœur

cousincousine

 

Archives