Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 14:52

On l'a ou pas. 

                                                                                                                                                             larme1

Mais en tout cas cette fameuse saudade portugaise ravageuse de coeurs existe bien.


Pour essayer de l'apprivoiser, cette section est spécifiquement dédiée à cette saudade,

tachant ainsi, non pas de l'exclure de la

pensée, mais de l'amadouer en douceur... un instant.

 

Que de qualificatifs a-t-on attribués au mot saudade.

 

Sublime sentiment, ou sentiment sublimé ?

 

La saudade est un ressenti de l'imperfection du présent et de la sublimation

du passé, deux sensations mélangées avec une tendresse empreinte parfois

de crainte, mais formulant pour l'avenir un voeu plutôt bienveillant et heureux.


La saudade ne se vit pas, elle s'acquiert. Dans la langue Portugaise,

elle est précédée du verbe avoir et non du verbe être.

Contrairement à l'état amoureux où l'on est... (être) "estou apaixonado"

- La saudade s'acquiert. (avoir)  "tenho saudades".

 

Saudades ... multiples

 

Les saudades ne sont pas singulières mais plurielles, (ter saudades) car la saudade induit un mélange des choses, des situations  ou des instants.

On l'évoque donc au singulier, mais on déclare son ressenti au pluriel.


La saudade exprime presque toujours une faille, un sentiment de vide dans l'instant présent, une notion de carence, mais rarement de l'amertume. C'est une sorte d'envie de conjurer le sort, afin d'apporter par anticipation une beauté au futur et d'apprivoiser l'imprévisible. Elle exprime une volonté inconsciente de tenter par la pensée de combler une lacune afin de rendre la vie plus belle et d'entrer en harmonie.


D'où le probable leurre quant à la définition qu'on attribue parfois à la saudade, la rattachant d'office à la tristesse, alors qu'en fait la saudade est sans doute le sentiment qui symbolise le mieux l'espérance empreinte de bien-être, et donc une forme de joie et de bonheur.


Il n'empêche que les portugais abordent la saudade de façon paradoxale, comme une forme d'exorcisme de moments propres à chacun. Tout en désirant inconsciemment s'attacher à elle quand cette saudade se réveille en eux, ils ne souhaitent qu'une chose;  la tuer. (matar saudades). Cartésiens s'abstenir.


La saudade est antagoniste en théorie, mais elle est résolument l'expression d'une forme de quête de bonheur, fut-il relatif ou utopique. Mais l'utopie ne concerne que très peu les portugais, puisque pour ces navigateurs éternels... tout est toujours possible.

 

 

Mario Pontifice - Portugalmania

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laure 09/01/2011 15:03


mdr ;)


Laure 09/01/2011 14:14


Superbe ! ! ! ! Rien à dire....


Joel 09/01/2011 14:30



Merci !!!  moi non plus (en fait ... parcque je ne suis pas Portugais ... notion Portugaise)



14.122 MHz - Réseau DX

     RADIOAMATEUR

Réseau Amical Francophone

 

                   http://www.hamqsl.com/solarvhf.php 

 

         Infos Réseau

 

en préparation

 

                            

 

 CDXC

Recherche

Coup de Cœur

cousincousine

 

Archives