Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 22:00

 

La Figue ... ses origines !!!

 

Le terme «figue », qui est apparu au XIIIe siècle, vient du provençal figo qui l’a emprunté au latin ficus.

Il a remplacé la forme populaire fie et la forme dialecticale fige, qui ont eu cours jusqu’à la fin du XII siècle. Le nom latin vient possiblement de l’hébreu feg.


Originaire de l’Asie de l’Ouest ou du Sud-Ouest, le figuier est le seul des 600 à 800 espèces de Ficus dont on produit le fruit à une échelle commerciale. D’autres espèces sont cultivées pour la production de latex, qui sert à fabriquer du caoutchouc, ou comme plantes ornementales intérieures ou extérieures.


Mi-figue, mi-raisin

 
Voilà une expression très ancienne! Elle fait référence à l’habitude des marchands de l’antique ville grecque de Corinthe d’ajouter à leurs célèbres raisins des morceaux de figues sèches, beaucoup moins chères, pour les vendre aux Vénitiens.

 

Elle en viendra à désigner l’ambiguïté qu’éprouvaient ces derniers, qui hésitaient entre la satisfaction gourmande et le mécontentement d’avoir été bernés, puis toute ambiguïté de même nature

 

fig39

 

photo prise le 22 avril 2010    ...

dans 1 mois, les figues fraîches à chair blanche seront bonnes à déguster

 

 

Avec la datte, l’olive et le raisin, la figue était le fruit le plus important de l’alimentation des anciennes civilisations du bassin méditerranéen.

 

D’après des vestiges trouvés lors de l’excavation de sites néolithiques au Proche-Orient, la culture du figuier remonterait à au moins 4 000 ans avant notre ère. Phéniciens, Égyptiens, Crétois, Grecs et Romains, tous vénéraient cet arbre et le cultivaient.

 

Comme ce fut le cas pour nombre d’autres plantes alimentaires, les Romains l’introduiront dans le reste de l’Europe et, dès la fin du VIII siècle, il sera cultivé en France, notamment dans les vergers de Charlemagne.

Les conquérants espagnols l’introduiront au Mexique au XVI siècle, puis, au XVIII siècle, les missionnaires l’établiront dans leurs missions californiennes, d’où le nom de Mission que porte l’une des variétés de figues les plus communes.

 

Plante des climats chauds et arides, le figuier est largement cultivé dans les pays comme la Turquie, l’Égypte, la Grèce, l’Iran et le Maroc qui, à eux seuls, assurent 60 % de la production mondiale.

On le cultive également en Amérique centrale et du Sud, dans les Caraïbes, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud, dans le Sud de l’Asie et aux États-Unis, principalement en Californie.


Seule une faible partie de la production des figues destinées à l’exportation est vendue à l’état frais, le reste étant séché ou employé par l’industrie agro-alimentaire qui l’incorpore dans de nombreux produits transformés.

 

fig38

D’un point de vue botanique, la figue n’est pas un fruit. Ce sont plutôt les petites graines croquantes, que l’on nomme akènes, à l’intérieur de la figue qui sont les véritables fruits. Il existe une centaine de variétés de figues, de différentes couleurs : les plus commercialisées sont les figues noires, vertes et violettes.

 

La figue est l’un des fruits les plus abondants de la diète méditerranéenne. Dans l’alimentation nord-américaine, les figues séchées sont plus couramment consommées que les figues fraîches, qui sont plus difficiles à trouver à l’épicerie

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

14.122 MHz - Réseau DX

     RADIOAMATEUR

Réseau Amical Francophone

 

                   http://www.hamqsl.com/solarvhf.php 

 

         Infos Réseau

 

en préparation

 

                            

 

 CDXC

Recherche

Coup de Cœur

cousincousine

 

Archives