Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 16:59

Les oiseaux, eux, le savent depuis toujours : il n’y a pas d’hiver en Algarve


Dès les premiers froids, ils partent à tire-d'aile vers les amandiers et creux de falaise. Près de deux cents kilomètres d’un littoral pratiquement vierge encore.

Car, pendant des siècles, l’Algarve a vécu une vie retirée et tranquille, isolée du reste du monde. C’est la dernière province que les rois Portugais aient reconquise sur l’Islam, et, lorsqu’ils l’inscrivent à leur blason ils se proclament ‘Rois du Portugal et des Algarves’ 


Les Maures

Les Maures ont régné plus de cinq cents ans sur ce rivage ; le nom d’Algarve vient de ‘al-Gharb’ qui signifie Terres de l’Ouest en arabe;  et en on fait un merveilleux jardin, captant l’eau des pluies et des sources ruisselant des monts qui abritent l’Algarve des vents du Nord, y plantant l’oranger et le figuier, y faisant fleurir un art délicat et fragile, tournant l’argile, tressant la fibre d’aloés, protégeant de murs blancs le secret des maisons et des terrasses.

Les barons chrétiens ont pris d’assaut les forteresses de Silves ou Tavira, purifié les mosquées, rejeté à la mer les armées sarrasines. 


Mais l’empreinte était si profonde que l’Algarve conserve son parfum d’exotisme. Les villages, d’une blancheur de burnous oublié parmi les vergers,  Les femmes âgées, aux yeux sombres, cachent parfois leur bouche sous un pli de fichu. Une branche de grenadier s’échappe d’un patio qu’un palmier chevelu baigne de son ombre. Un petit âne velu fait tourner le chapelet chantant des seaux de la ‘noria’. Les figuiers de Barbarie dressent des remparts épineux, sur lesquels les fruits gorgés de miel semblent des gouttes de sang.


Le climat

En notre époque où tPUITSout s’exprime en chiffres, il est sans doutes très convaincant de signaler qu’en Algarve la température hivernale, ne descend jamais au-dessous de 15°C, pour monter la journée à 19°C, la mer étant souvent, même en plein hiver, plus tiède encore que l’air, et que l’ensoleillement y est parmi les plus constants d’Europe.


Le mot ‘neige’ doit même avoir été oublié en Algarve, ses derniers flocons semblent être tombés pour la dernière fois en 1950, et ne restèrent que l’espace d’un instant, les premiers rayons de soleil en eurent rapidement raison.


Ceux qui pratiquent le culte du soleil et s’y baignent de janvier à décembre, n’étonnent plus les villageois qui, eux, s’en protègent presque superstitieusement avec des feutres et des fichus, des murs et des treillis mauresques, et se promènent en charrette sous un parapluie déployé. Ni les pêcheurs qui sortent à l’aube ou le soir et, pendant les heures chaudes, dorment à l’ombre de leur barque.


La température de la mer est en moyenne inférieure à celle de la Méditerranée, malgré la présence du Gulf Stream, et devient de plus en plus fraîche à mesure que l’on avance vers l’ouest.


Dans la lumière drue du plein été, le littoral flambe comme une torche, avec ses falaises fauves, ses rochers diaprés, son sable roux, devant une mer aux profondeurs d’indigo. Cet Algarve, d’une douceur de figue mûre, dont les coloris vibrent sous l’archet puissant du soleil, fait salle comble de juin à septembre, parle Suédois, Anglais, Français, Allemand, Hollandais, a ses clubs, ses bars, ses galeries d’art moderne, ses antiquaires, ses casinos, ses coteries, ses potins, et aussi ses familles, enfin accordées sans soucis : le père à la pêche, la mère engourdie d’oisiveté et confite d’huile solaire, les enfants éperdus de liberté.


La pluie est rare entre juin et septembre, mais entre novembre et avril, il peut arriver qu’il pleuve quatre jours d’affilée et plus encore.


av3

Le printemps commence tôt ; marqué par une profusion de fleurs sauvages, il constitue sans doutes le meilleur moment pour voyager, avant la hausse des températures et l’arrivée des hordes de touristes


Les étés sont chauds et ensoleillés, rafraîchis par une brise de mer dans les régions côtières. Plus l’on va vers l’ouest, plus le vent forcit. Juillet et Août sont les mois les plus chauds, et le paysage devient sec et aride. Automnes et hivers sont doux, mais une petite veste est nécessaire le soir, ainsi que le chauffage dans les chambres. Janvier est le mois le plus froid.


La végétation

De février à juin, le paysage s’égaie d’un flamboiement de mille couleurs.FIGBARBARI.JPG

Les fleurs sauvages fleurissent partout, sur le sable des dunes, les falaises, les collines rocheuses et les talus des routes. Le jaune est la couleur dominante du mois de février, quand le mimosa, la chélidoine et le bouton d’or s’épanouissent sous les pins et les amandiers aux fleurs roses et blanches. En mars vient le tour du mouron des champs, rose, bleu ou violet, celui des iris et des roses des rochers.


A la fin du printemps guettez la floraison des lauriers roses, des glaïeuls, des tulipes, des orchidées et des jacarandas.   

L’extraordinaire floraison des fleurs sauvages est favorisée par les méthodes traditionnelles d’agriculture encore pratiquées dans les collines de l’arrière-pays, dont beaucoup remontent à l’époque médiévale.

Le foin est coupé à la faux, les charrettes tirées par des mules ou des ânes, les terres mises en jachère. On utilise peu de pesticides, la terre est entretenue et respectée, ce qui n’est pas le cas, malheureusement de la faune locale


La faune

Parmi les grands oiseaux, la cigogne est commune. Elle bâtit son nid sur les campaniles des églises, le sommet des poteaux électriques ou autres bâtiments élevés (200 nids sont répertoriés dans la Réserve Do Sapal)

On peut voir des flamanBATEAUts roses à Castro Marim en hiver. Aigles, milans et vautours d’Egypte peuvent être aperçus à l’occasion. Le cap de Sao Vincente est une escale importante pour les oiseaux migrateurs en automne et au printemps. La réserve naturelle de Ria Formosa, au large de Faro,  et la réserve Do Sapal à l’embouchure du fleuve Guadiana, sont les meilleurs endroits pour observer des échassiers des canards, et des espèces plus petites comme les pluviers ou les chevaliers combattants. Des colonies d’oiseaux migrateurs marins passent à proximité de la cote ouest au printemps et en automne.


Les mammifères terrestres sont plus rares. Lapins et lièvres sont chassés pour leur viande. On trouve quelques renards, des blaireaux, des genettes et des mangoustes.

Le nombre des oiseaux et des mammifères diminue, par manque de protection et de réglementation de la chasse. Les chasseurs tirent sur tout ce qui bouge, à tel point que les promeneurs doivent rester sur leurs gardes entre les mois d’août et mars. Les cibles sont en fait les passereaux, chats errants et gibier rare.


Une seule espèce de serpent relativement venimeuse se trouve en altitude : la vipère.

Mais vous rencontrerez plus souvent l’inoffensif serpent en fer à cheval, ainsi que les geckos.

Peut-être croiserez vous aussi un caméléon, un lézard vert, une tortue diamant ou même une salamandre.


Quant aux insectes, c’est le moustique qui vous agacera le plus.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

jean pierre pineau F11090 25/02/2011 23:07


par hasard !...comme on se retrouve, jamais j'aurais pensé avoir des nouvelles du franco-portugais.j'ai lu tout ton blog super sympa, il ne me manque que ton telephone ? la position gps de la
maison ne semble pas bonne ?
donne vite des nouvelles a deux vieux retraités savoyards,
bises , jean pierre


Joel 26/02/2011 09:54



Kikou les Savoyards, sans doutes aussi "retraités" !!!


Depuis bientôt 7 ans, nous avons choisi l'Algarve le sud Portugal ... les hiver y sont beaucoup plus cléments (en ce moment Soleil, ciel bleu et 26°C) ... le plus froid fut 7,5°C mi décembre


Heureux vous retrouver ... sans doutes tjrs sur Annecy


Je prends contact par e-mail ... até logo (à bientôt)   Jo,



Yamina 06/02/2010 16:48


Salut Joël,
Ça fait longtemps qu'on s'est rencontrés sur les ondes pour la première fois, et depuis on s'est perdus de "vue, s'est retrouvés, s'est perdus de vue encore... Mais avec internet aujourd'hui on
fini toujours par se retrouver si on se cherche.
Bref, C'est une très belle vie paisibles que tu mène au Portugal et merci pour cette belle description du coin.
Bonne continuation...
Yamina


Joel 06/02/2010 18:26


Oup's  ... surpris, mais que du bonheur de te retrouver,
comme tu dis si bien, trouvé, perdu, retrouvé, reperdu  ... c'est la vie
il y a aussi ... les Pays ... qui changent ... si tous les gars (et filles) du monde !!!
t'espèrant en bonne santé ... ainsi que ton mari et enfant (fils ou fille ??? j'ai oublié ?)
Pleins de bisous tous chauds ... pour te réchauffer dans la froidure Canadienne !
Joel ... fais moi un e-mail ... tu sais comment me retrouver


SERGIO IS0AWZ 28/01/2010 18:27


Tres bien et tres fort Joel ça donne envie de venir (ou d'aller ) voir ce beau pays qui est (ou qui n'est pas )le tien.
Bravo mais les Portos t'on payè ??? gag a bientot Sergio


Joel 28/01/2010 18:41


Olà Sergio, on fait ce qu'on peu (ou plutôt on auccupe sa retraite d'une autre façon)
Une chose est sûre ... il y fait meilleur qu'en F en ce moment  ... 21°C cet aprèm !!!
Quant au Porto, tu sais bien ... que je n'ai jamais bu une goutte d'alcool de ma vie
A bientôt copain,   Bisous à ta chérie   ... bonne vie dans ta belle Sardaigne  ... jo,


Philippe Trottet 27/01/2010 18:05


Bravo pour ton blog tres varie dans le infos sur le Portugal et tes activites Amat.
73/88
Philippe A65BI


Joel 27/01/2010 18:24


Welcome mon copain,
Une façon comme une autre ... d'occuper sa Retraite au sud du Portugal,
j'aime bien écrire ... pour les photos ... j'ai fais mes preuves comme professionnel
pendant 32 ans ... hi, j'ai gardé qlq réflexes, mais surtout toujours un APN dans
ma poche
A suivre ... jo,


Jean et Georgette 26/01/2010 10:08


Salut Joël, Ah!!! que du bonheur, passer du temps au soleil en plein hiver. Les amandiers en fleurs et leur parfum inondant les vallées, connaissons celà aussi. Bonne continuation dans la
réalisation de ce super blog. Amitiés, Jean & Geo, los Tinerfeños......


Joel 26/01/2010 11:05


Hi, merci du coucou,
Les fleurs des Amandiers ... c'est tous les jours ... un peu plus !!!
Encore quelques jours de "farniente au soleil" pour vous deux ... profitez-en un max !
C'est prenant ... de se lancer dans un "Blog" ... faut y mettre souvent de la "matière"
heureusement les paysages très variés donnent une multitude de photos ... qui seront
un jour ou l'autre ... mises en place
Bisous ensoleillés à vous deux ... jo,


14.122 MHz - Réseau DX

     RADIOAMATEUR

Réseau Amical Francophone

 

                   http://www.hamqsl.com/solarvhf.php 

 

         Infos Réseau

 

en préparation

 

                            

 

 CDXC

Recherche

Coup de Cœur

cousincousine

 

Archives