Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 22:07

1- Le Figuier

fig02

Le Figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica), est une espèce de plante de la famille des Cactaceae, originaire du Mexique, qui s'est naturalisée dans d'autres continents, notamment le pourtour méditerranéen et en Afrique du Sud.

 

Il produit un fruit comestible appelé figue de Barbarie.


Cette espèce appartient à la sous-famille des Opuntioideae, tribu des Opuntieae.


Noms vernaculaires : figuier de Barbarie, figuier d'Inde, nopal, oponce, cactus raquette.

Description

C'est une plante afig08rborescente qui peut atteindre de 3 à 5 mètres de haut.


Son organisation en cladodes*, couramme nt  appelés « raquettes », est particulière.

 

Les cladodes sont des tiges modifiées de forme a platie, de 30 à 40 cm de long sur 15 à 25 cm de large et de 1,5 à 3 cm d'épaisseur.

 

Unis les uns  aux autres, ils tendent à former des branches.

 

Ceux de la base se lignifient pour former au-delà de la 4è année de croissance un véritable tronc.


Ces cladodes assurent la fonction chlorophyllienne à la place des feuilles, et sont recouvertes d'une cuticule céreuse (la cutine), qui limite la transpiration et les protège contre les prédateurs.

 

Les feuilles ont une forme conique et ont seulement quelques millimètres de long. Elles apparaissent sur les cladodes jeunes et sont éphémères.fig15


À la base des feuilles se trouvent les aréoles (environ 150 par cladode) qui sont des bourgeons axillaires modifiés, typiques des Cactacées. Leur méristème, selon les cas, produisent des épines et des glochides, ou bien émettent des racines adventives, de nouveaux cladodes ou des fleurs. À noter que même l'ovaire et donc le fruit est couvert d'aréoles susceptibles d'émettre à nouveau des fleurs ou des racines.


Les épines proprement dites, blanchâtres, sclérifiées, solidement implantées, sont longues de 1 à 2 cm. Il existe des variétés inermes, sans épines.

 

Les glochides, fines épines de quelques millimètres, de couleur brunâtre, se décrochent facilement, mais munis de minuscules écailles en forme d'hameçons s'implantent solidement dans la peau et sont très difficiles à retirer. Ils se cassent facilement quand on cherche à les enlever. Ils sont toujours présents y compris dans les variétés inermes.


L'appareil racinaire est superficiel, se concentrant dans les 30 premiers centimètres du sol, mais en revanche très étendu.


fig10

Les fleurs sont à ovaire infère, uniloculaire. Le pistil est surmonté d'un stigmate multiple. Les étamines sont très nombreuses. Les sépales peu apparents et les pétales bien visibles de couleur jaune orange.


Les fleurs se differencient en général sur des cladodes âgés d'un an, le plus souvent sur les aréoles situées au sommet du cladode ou sur la face la plus exposée au soleil.

 

 

fig06

 

 

En principe, une seule fleur apparaît dans chaque aréole. Les jeunes fleurs portent des feuilles éphémères caractéristiques de l'espèce . Un cladode fertile peut porter jusqu'à une trentaine de fleurs, mais ce nombre varie énormément selon la position du cladode sur la plante, son exposition, et aussi selon des facteurs physiologiques (nutrition).




2- la Figue


fig09

La figue de Barbarie ou poire cactus est une baie charnue issue du figuier de Barbarie. C'est un fruit uniloculaire, à nombreuses graines (polyspermique) dont le poids peut varier de 50 à 400 g. Il dérive de l'ovaire infère adhérent au réceptacle floral. Certains auteurs le considèrent comme une fausse arille.

 

Sa couleur est variable selon les variétés : jaune, rouge, blanc... La forme est également très variable, non seulement selon les variétés mais aussi selon l'époque de formation : les premiers sont arrondis, les plus tardifs ont davantage une forme allongée de pédoncule. Le nombre de graines est très élevé; de l'ordre de 300 pour un fruit de 160 g.


Elle est cultivée à grande échelle notamment au Mexique. Dans la nature ce fruit sert d'aliment à de nombreuses espèces animales, rongeurs, oiseaux et insectes.

fig12

Au Maghreb, on l'appelle karmouss nssara, qui veut dire « figue des chrétiens »; dans le nord et dans d'autres régions, on le surnomme hanndia (l'indienne). On le trouve en pousse spontanée partout dans le pays.


Ce fruit est également très populaire dans le pourtour méditerranéen, poussant notamment dans les régions chaudes d'Italie comme la Sicile ou la Sardaigne, consommé localement ou exporté, également au Portugal, particulièrement en Algarve. En Italie, on l'appelle fico d'india (littéralement, « figue d'Inde»).

 fig07

 

Le goût est très doux, très différent d'après les couleurs, et très apprécié des connaisseurs. Il se mange de préférence très frais. On peut en faire des jus de fruits ou des confitures.

 


La difficulté vient de la cueillette et de la découpe de la peau car celle-ci est pourvue de glochides, minuscules épines invisibles à l'œil nu mais très agressives et très difficiles à enlever.

 

 

fig11

 


Il peut être nécessaire de prendre des précautions, car le fruit peut causer des occlusions intestinales sévères s'il est mangé en trop grandes quantités, à cause de ses graines assez épaisses. Il est de coutume de le manger avec du pain afin d'empêcher les grains de se rassembler dans les parois des intestins.

 

  * cladode

On donne le nom de cladodes à des rameaux courts à croissance définie, formés d'un seul entrenœud, simulant parfaitement des feuilles et pouvant être confondus avec elles (cladodes aplatis du fragon épineux ou en aiguilles de l'asperge). Cependant, on reconnaît un cladode au fait qu'il est inséré, comme tout rameau ordinaire, à l'aisselle d'une feuille (celle-ci étant toujours très réduite) ; sa structure anatomique et les bourgeons qu'il porte confirment sa nature caulinaire.

Les cladodes représentent une des adaptations de la tige les plus poussées aux fonctions de nutrition, d'assimilation chlorophyllienne et de respiration, fonctions dévolues habituellement aux feuilles.

On réserve le nom de phylloclades à des rameaux constitués de plusieurs entrenœuds aplatis. Dans certains cas, la tige principale et tous ses rameaux sont aplatis, comme chez les figuiers de Barbarie (Cactacées).

 

 

 

Cette plante a également des vertus médicinales, on en reparlera un autre jour.


source Wikipedia

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

14.122 MHz - Réseau DX

     RADIOAMATEUR

Réseau Amical Francophone

 

                   http://www.hamqsl.com/solarvhf.php 

 

         Infos Réseau

 

en préparation

 

                            

 

 CDXC

Recherche

Coup de Cœur

cousincousine

 

Archives