Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 00:00

Les Mines du Río Tinto ... le 14 novembre 2009, visite organisée par la Camara de Castro-Marim (Portugal) c'est à 50 km en bus ...


Souvenez-vous, l'article 10 du 31 janvier 2010, "Mines de São Domingos", vous signalait l'existence de ces mines ...

 

A savoir, la « Minas de  Riotinto… plus connue sous le nom de Mine du Roi Salomon » en Espagne … est à la même latitude que São Domingos … sans doutes la même veine de minerai  … quelques 80 km plus à l’Est !!!

 

riot101

 

Les Mines du Río Tinto produisent du cuivre, de l’argent, de l’or, du soufre et d’autres minéraux depuis pas moins de 5000 ans. Le fleuve passant près des mines leur a donné son nom, qui signifie “Fleuve Teinté”.

 

Comme son nom le laisse deviner, le Río Tinto est d’une couleur brune due à la grande concentration de métaux lourds dans ses eaux.

   

D’après la légende, il s’agirait des fameuses mines du Roi Salomon, et une partie de cette région s’appelle encore Cerro Salomón de nos jours.

 

Pendant une grande période, les mines avaient été abandonnées, mai s le gouvernement espagnol en a repris l’exploitation en 1724.

 

riot089

riot082

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 riot095riot093

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1873, après des années de production, le gouvernement a vendu les mines à un consortium britannique et la Rio  Tinto Company commença son exploitation au maximum des capacités de la mine.

La mine à l’extrémité ouest est la Corta Atalaya, qui fait plus de 1.200 mètres de long, 900 m de large et 350 m de profondeur, ce qui en fait la plus grande mine à ciel ouvert d’Europe.

 

A cause des effets du ruissellement, les eaux du Río Tinto sont très acides, avec un pH entre 1,7 et 2,5 .

 

Malgré cette acidité, le Río Tinto héberge encore des bactéries extrêmophiles*, des études d’astrobiologie ont conduit  à s’intéresser au fleuve, dans l’idée que ces conditions pouvaient être semblables à celles rencontrées sur d’autres planètes ayant un potentiel pour accueillir la vie, comme le sous-sol de Mars.

 

*Un organisme est dit extrêmophile lorsque ses conditions de vie normales sont mortelles pour la plupart des autres organismes : températures proches ou supérieures à 100 °C (hyperthermophiles) ou inférieures à 0 °C (psychrophiles), pressions exceptionnelles (grands fonds marins), milieux très chargés en sel (halophiles), milieux très acides  ou hyper-alcalins, milieux radioactifs ou anoxique (sans oxygène) ou non-éclairé.

* merci K rol pour tes explications scientifiques.

 

  retrouver toutes les images dans ... l' Album Photos

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

14.122 MHz - Réseau DX

     RADIOAMATEUR

Réseau Amical Francophone

 

                   http://www.hamqsl.com/solarvhf.php 

 

         Infos Réseau

 

en préparation

 

                            

 

 CDXC

Recherche

Coup de Cœur

cousincousine

 

Archives